La musique au service des enfants en domesticité à New York

PUBLIÉ 2019-07-09
Quelque 500 Haïtiens de la diaspora et des étrangers ont participé, le samedi 6 juillet, au Zankel Hall at Carnegie Hall, à Manhattan (USA), à une soirée de collecte de fonds pour soutenir des enfants en domesticité en Haïti. Ce concert charité a été organisé par Delarquy et Asnath Bertin Fleuriot, membres du conseil d’administration de l’organisation Haitian Americans in Action (HAA) Inc.


La musique au service des enfants en domesticité en Haïti était le mot d’ordre lancé au spectacle de collecte de fonds organisé par Delarquy et Asnath Bertin Fleuriot, membres du conseil d’administration de l’organisation Haitian Americans in Action (HAA) Inc., à Zankel Hall at Carnegie Hall à Manhattan. Un show live où des artistes haïtiens et internationaux étaient réunis autour d’une noble cause. A l'intérieur de l'auditorium bondé, nous assistâmes à un spectacle de choix, dans l'intention de collecter des fonds pour ce projet. Ponctuels, artistes (chanteurs, danseuses, acteurs, musiciens) et spectateurs ont voyagé ensemble dans un univers de beauté, un paysage pittoresque et enchanteur. Cette soirée événement n'était pas seulement un mélange de musique mais une rencontre d'artistes et d'invités du monde entier unis par leur grande philanthropie pour une noble cause.

Cet événement a été une occasion pour les initiateurs de mettre en valeur les talents d’artistes haïtiens et étrangers renommés vivant à New York. On peut citer : Altino Brothers, Asher Laub, Susan Aquila, Sheimyrah Mighty, Nicole Oliva Soprano, Michael Gayle, Deer Park Dream Dancers Academy, Voice of Worship, Noreen Greenwood, E-Uneek Kebreau and the Eben Ezer SDA Junior Youth Gospel Group. Les artistes ont proposé des rythmes les uns plus intéressants que les autres et ont pu tenir le public en haleine durant toute la soirée. Conçu pour une expérience extraordinaire, le spectacle a créé une rare expérience d’émerveillement pour un auditoire qui a tout vu, ou presque. 

Selon Delarquy et Asnath Bertin Fleuriot, membres de la HAA, les fonds récoltés dans le cadre de ce concert seront dédiés à Making the Impossible Possible (MIPO) et Beyond Borders, deux organisations qui œuvrent en Haïti pour la cause des enfants en difficulté. La réalisation de soirées visait à sensibiliser les Haïtiens de la diaspora aux activités humanitaires menées par leur organisation et d'autres organisations sœurs à but non lucratif en Haïti afin de changer la vie des enfants restavèk.  Delarquy Fleuriot a fait savoir qu’au-delà des frontières, Making the Impossible Possible (MIPO) et Beyond Borders, qui sont des organismes à but non lucratif basés aux États-Unis, enregistrés en Haïti, soutiennent un éventail de programmes de développement axés sur les communautés et le renforcement du mouvement visant à mettre fin à l'esclavage des enfants en Haïti.

« Beyond Borders s’efforce de réduire les facteurs de risque qui poussent les parents à placer leurs enfants en domesticité en les aidant par le biais d’un programme de sécurité alimentaire et de moyens de subsistance d’une durée de 18 mois. L'organisation leur fournit également les ressources dont les familles ont besoin pour construire un nouveau logement avec de l’eau potable et des installations sanitaires. Elle crée surtout des moyens de subsistance durables et veille à ce que les enfants soient inscrits à l’école », a-t-il poursuivi en présence des Drs Gaston Valcin, Roger St. Louis sans oublier Renal Sainthil, Chris Derard et Valdy D. Fleuriot.

Satisfait de cette soirée validée sur le plan artistique, le public espère un retour positif de la diaspora haïtienne aux États-Unis et des mécènes pour récolter le maximum de fonds dans le cadre de ce projet.



Réagir à cet article