Petites avancées pour sortir ou entrer en crise…

Publié le 2019-06-26 | Le Nouvelliste

Le Parlement haïtien a enfin repris du service ce 26 juin. Après avoir raté la reprise de leurs travaux fixée constitutionnellement au deuxième lundi de juin, nos élus se sont rabattus sur le dernier mercredi du même mois. Mieux vaut tard que jamais, diront les optimistes.

Pour ne pas faire mentir leur réputation, les sénateurs et députés ont tenu une séance décousue. Pour la conduire à son terme, une entente au forceps a été convenue. Les députés inscriront à leur prochaine séance la mise en accusation du président Jovenel Moïse pour crimes de haute trahison.

Cette demande des députés minoritaire traînait au Parlement depuis des mois.

Si les politologues n’avaient pas renoncé à exercer dans notre pays, il serait de bon ton de leur demander avec quelle majorité la minorité va faire passer ses vœux pour la réalité.

Où vont-ils trouver les deux tiers du corps pour envoyer le président Moïse devant le Sénat pour qu’il s’érige en Haute Cour de justice ?

Le Sénat, soit dit en passant, est dominé par la majorité présidentielle comme la Chambre des députés…

Bon, nous sommes en Haïti, toutes les victoires et même certaines défaites annoncées sont bonnes à prendre, sont mieux que rien.

Cela dit, la séance n’avait pas pris fin que le président de la Chambre des députés, Gary Bodeau, déclarait ne pas être lié à cette entente pour la mise en accusation du président…

Bodeau dit n'avoir pour boussole que la Constitution et le règlement intérieur de la Chambre des députés…

Autre avancée de la journée, les Américains seraient pour la mise en place d’un nouveau gouvernement.

Et on revient au Parlement.

Avant la séance troublée de ce mercredi, le Sénat, par trois fois, a échoué à se prononcer sur la déclaration de politique générale du premier ministre Jean-Michel Lapin.

Va-t-on passer, sans vote, de Lapin à un autre premier ministre ? Va-t-on voir revenir Lapin avec de nouveaux ministres ? Quelle sera la formule pour faire avaler la pilule d’un nouveau gouvernement choisi par Jovenel Moïse ?

Que se passera-t-il si encore une fois le président n’arrive pas à former un gouvernement ?

Comme pour la procédure de mise en accusation, la formation d’un gouvernement paraît une nouvelle boîte pleine de surprises. Haïti s’apprête-t-il à entrevoir le début de la fin de la crise ou le pays va simplement changer de chapitre et rester dans la même crise ?

Frantz Duval
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".