Haïti, de mal en pis!

17

Publié le 2019-06-07 | Le Nouvelliste

Un mal n’arrive jamais seul. Au moment où de gros nuages sombres s’amoncellent dans le ciel politique haïtien, avec une sérieuse mobilisation pour pousser à la démission l’actuel occupant du palais national, le président Jovenel Moïse, la santé économique d’Haïti va de mal en pis. Les dernières déclarations du chef de mission du Fonds monétaire international (FMI) pour Haïti, Chris Walker, ont eu pour effet de raviver les craintes d’une grave crise économique pour le pays.

Face à l’état anémique des caisses de l’Etat et la faiblesse de la monnaie locale vis-à-vis du dollar, les autorités haïtiennes misent sur le prêt de 229 millions de dollars du FMI à Haïti pour ranimer l’économie. Cependant, selon les dires du représentant du FMI, Haïti ne peut pas compter pour le présent moment sur ce prêt concessionnel. « Il faudrait réévaluer le cadre macroéconomique qui sous-tend l’accord et rediscuter avec les autorités des mesures nécessaires pour stabiliser  et soutenir l’économie du pays avant de pouvoir soumettre l’accord au conseil d’administration du FMI », a soutenu Chris Walker dans une interview accordée au journal Le Nouvelliste.

De tels propos sonnent quasiment le glas des espérances des autorités économiques et financières haïtiennes à un moment où les esprits s’échauffent. On se prépare au pire. L’affaire PetroCaribe continue de défrayer la chronique. Depuis la publication du deuxième rapport d’audit de la Cour supérieure des comptes sur le fonds PetroCaribe, l’étau de la mobilisation se resserre autour du président de la République. On se demande comment la montagne des décaissements pharaoniques du fonds PetroCaribe ait pu produire si peu de réalisations.

Sur les réseaux sociaux, comme sur les médias traditionnels on bat la grosse caisse, c’est la grande mobilisation pour contraindre le président de la République à la démission. Durant la journée du vendredi 7 juin 2019, plusieurs artères de Port-au-Prince étaient parsemées de barricades et d’objets de toutes sortes en vue de bloquer la voie publique. En début d’après-midi, au Champs de Mars comme dans divers endroits du centre-ville, la tension a monté d’un cran. Les habitants de la zone métropolitaine semblent se préparer au pire. Les gens se bousculent pour rentrer chez eux. Cela crée des embouteillages au haut de Lalue, au Bois-Verna, au bas de Delmas.

Des grèves éclatent ça et là dans l’administration publique, des mots d’ordre à la mobilisation générale font craindre une escalade de la violence comme on en déjà vu les 6 et 7 juillet 2018, du 7 au 19 février 2019. On a l’impression qu’un scandale chasse un autre. Mais le pays va toujours aussi mal. Plus rien ou presque ne marche.

Entre-temps, un rapport de la Banque mondiale vient d’annoncer une faible croissance pour Haïti cette année. Ce rapport révèle, en effet, que la croissance de l’économie haïtienne pourrait atteindre 0,4% en 2019 contre 1,5% en 2018. Au niveau des changes, la gourde n’arrive pas encore à se maintenir à flot face au billet vert malgré les diligences de la BRH qui a déjà injecté 40 millions de dollars sur le marché dans le courant de cette semaine.

En effet,  pour des montants variant entre 1 et 10 000 dollars, certaines banques de la capitale achètent le dollar à 94 gourdes et le revend à 95 gourdes. Dans un marché aussi avare du dollar, il semble que la gourde doit attendre encore avant de reprendre ses droits.  Pendant ce temps, les consommateurs voient rouge.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".