Tout appui mal calibré à Haïti aura le destin des fonds PetroCaribe

Publié le 2019-05-29 | Le Nouvelliste

L’Union européenne a publié mardi une note pour fixer sa position sur la situation d’Haïti. En égrenant les problèmes sans solution de l’heure, les pays de la vieille Europe laissent lire entre les lignes qu’ils n’entrevoient pas le beau temps à l’horizon immédiat. 

La sortie publique des ambassadeurs de ces pays amis d’Haïti traduit aussi un malaise sans nom qui existe au sein de la communauté internationale depuis quelque temps. Les États-Unis d’Amérique pèsent de tout leur poids pour supporter, sans nuance, l’administration Moïse. Les autres pays présents en Haïti se rendent compte que l’exécutif haïtien abuse de la situation et n'en profite que pour s’endormir sur des lauriers… qu’il n’a pas.

On ne le dit pas à haute voix, mais le Core Group est grippé. Il a perdu et la main et la voix. Il ne propose plus rien aux autorités. L’ONU s’apprête à partir pour mieux rester. Les meilleurs amis d’Haïti ne l’encouragent pas à bien faire.

Pour certains observateurs, il est à craindre que le support des USA au président Jovenel Moïse et leur mainmise sur le destin de l’ONU en Haïti ne se terminent que dans un scénario digne de la gestion des fonds PetroCaribe.

Sans demander des contreparties et sans exiger des performances autres que le suivisme dans la crise vénézuélienne, les États-Unis de Donald Trump font comme Chavez et Maduro avec Haïti. Ils veulent un appui politique, rien de plus. Haïti fera ce que bon lui semble avec les dividendes du support politique de Washington.

Quand on connaît comment ont été dépensés les milliards de PetroCaribe qui étaient eux aussi pour acheter l’appui politique d’Haïti, le pire est à craindre.

Deux mois après la chute du gouvernement Céant, après quatorze mois de dépréciation continue de la valeur de la gourde, après deux mois avec le taux de l’inflation au plus haut depuis dix ans, après trois tentatives infructueuses de faire passer un nouveau gouvernement devant le Parlement, après des semaines de détérioration accélérée de la situation sécuritaire, Haïti est au pied du mur. De la montagne. De l’Everest.

Le gouverneur de la Banque de la République d’Haïti, le président du Sénat, celui de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif et le directeur général de la Police nationale d'Haïti fixent, les quatre, rendez-vous ce jeudi pour, le premier, présenter des mesures économiques, le deuxième, pour tenter d’avancer dans le dossier du premier ministre Lapin, le troisième, livre une autre partie du rapport sur la gestion des fonds PetroCaribe et le chef de la police assurer la sécurité du parlement. Le gouverneur, les deux présidents et le DG sont attendus au tournant.

Le politique, l’économique, le judiciaire, le sécuritaire et bien d’autres pouvoirs encore déçoivent et nagent dans les abysses de l’inefficacité depuis assez longtemps pour que, maintenant, en Haïti, débute le processus de recherche de la surface. Chacun en ce qui le concerne. 

Frantz Duval

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".