La défaite du 18 mai est provisoire

Publié le 2019-05-20 | Le Nouvelliste

Chaque 18 mai, la nation haïtienne se doit de commémorer le début de tout. Le commencement de son histoire comme peuple en marche vers la construction d'un pays.  

Notre drapeau dont c’est l’anniversaire nous rappelle qu’il a fallu ici, l’union de gens qui au départ ne s’aimaient pas, pour arriver à construire la plus improbable victoire militaire de tous les temps : celle, en 1803, des va-nu-pieds de la future Haïti sur la plus aguerrie des armées européennes, celle de Napoléon Bonaparte lui-même.

Depuis, de 18 mai en 18 mai, nous avons de moins en moins de victoires à célébrer. Nous nous réfugions dans le passé pour ne pas voir le présent; et parce qu’on redoute encore plus l’avenir, on remémore sans cesse la geste des héros de ce temps passé. 

Ce samedi 18 mai 2019, mis à part les parades d'écoliers, spécialement celles du Cap-Haïtien, et la 21e édition du Haitian Compas Festival de Miami où des milliers de compatriotes, jeunes élèves et fous de musique, ont célébré la fête du Drapeau, notre bicolore était bien seul.

Il n’y a pas de réussites à montrer du doigt. Il n’y a pas de rêves d’avenir à partager. Mis à part nos footballeurs, nos musiciens, nos écrivains, quelques professeurs et des membres de la diaspora, en quoi consistent les éléments de la réussite haïtienne de nos jours ? Deux ou trois exceptions individuelles. 

Que pouvons-nous projeter et proposer au monde comme modèle, comme exemple ?

Qui voyons-nous dans le miroir quand nous nous imaginons dans vingt ans, dans dix ans, dans un an, dans un mois ou dans une semaine ?

Que voyons-nous poindre à l’horizon des chemins que nous empruntons de nos jours ?

Samedi, en public, nos linges sales étaient de sortie pour une grande lessive. Non, les haillons de la nation ont été exhibés comme des trophées ou des butins. 

La mairesse de l’Arcahaie et le président de la République étaient sur deux planètes différentes pendant que les uns s’étonnaient et que les autres se réjouissaient. 

Ce n’était pourtant ni le lieu ni le moment d’un tel affrontement, mais quand l’exécutif a toutes les cartes en main, il ne reste que les instants improbables pour le surprendre. 

En cassant la fête, l’édile de la ville du drapeau a dit sa détresse comme celle de tous les maires. En forçant les traits de la fête, le président a étalé ses faiblesses et brodé sur le peu qu'il a pu faire. 

Nous étions désunis, ce 18 mai. Pour dix mille raisons, les unes les plus fondées que les autres. 

Nous étions désunis comme nous savons si bien l’être. Espérons encore une fois que le meilleur naîtra du pire. 

Au passé, accrochons-nous pour inventer l’avenir. Pour cesser de désespérer de nous et pour ne pas faire honte aux centaines de milliers d'enfants qui ont dans leur cœur sain un beau drapeau et un pays fier. Il fallait les entendre chanter le 18 mai pour croire que tout n'est pas perdu. 

Frantz Duval
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".