La justice dans la gueule de l’exécutif

Publié le 2019-05-15 | Le Nouvelliste

Le maintien du ministre de la Justice Jean Roody Aly à son poste et sa promotion comme ministre de la Défense dans le nouveau gouvernement ne semblent pas jouer en faveur du Premier ministre Jean-Michel Lapin. C’est d’ailleurs l’une des bonnes raisons avancées par les quatre sénateurs de l’opposition pour perturber la séance de ratification de la déclaration de politique générale du nouveau Premier ministre. Fait rare, la séance est deux fois mise en continuation face au refus des sénateurs de l’opposition de donner carte blanche à un gouvernement dont la composition suscite beaucoup d’interrogations.

Plusieurs ministres, dont Jean Roody Aly, ne se sont pas présentés au Sénat. Mêlé jusqu’au cou dans l’affaire des mercenaires arrêtés en février dernier à Port-au-Prince avec des armes de guerre, puis libérés sans être interrogés par la justice, Jean Roody Aly avait été averti par le sénateur Antonio Cheramy de ne pas se présenter au Sénat. Le ministre de la Justice reconduit ne s’y est pas présenté effectivement. Le duel attendu entre les deux hommes n’a pas eu lieu.

Le président Jovenel Moïse n’a pas seulement maintenu Jean Roody Aly à son poste, il lui confie aussi le ministère de la Défense. Le ministre est récompensé pour service rendu. Pourtant dans d’autres pays où les institutions sont fortes, le ministre de la Justice serait démis de ses fonctions dès l’éclatement du scandale des mercenaires, voire poursuivi en justice pour crime de haute trahison.

Comme si la reconduction de Jean Roody Aly dans le gouvernement Lapin ne suffisait pas, la nomination de Me Patrique Rameau Métellus comme président de la cour d’appel de Port-au-Prince par l’exécutif est très mal accueillie au niveau du système judiciaire. Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a, dans une résolution adoptée ce mercredi, rejeté cette décision. D’après la résolution, cette nomination foule aux pieds les prérogatives constitutionnellement et légalement attribuées au pouvoir judiciaire. Parallèlement, l’Association nationale des magistrats haïtiens  et l’Association professionnelle des magistrats menacent d’entrer en grève pour dénoncer l’ingérence de l’exécutif dans le pouvoir judiciaire avec la nomination de Me Rameau Métellus comme président de la cour d’appel de Port-au-Prince. Un bras de fer est donc engagé entre les deux pouvoirs sur ce dossier.

Il n’y a pas que les nominations qui peuvent mettre à mal ces jours-ci les relations entre les pouvoirs exécutif et judiciaire. L’enquête sur le massacre de La Saline et celle sur le dossier de Café Trio au Cap peuvent grandement embarrasser l’exécutif. Si le délégué du Nord Antonio Jules – le représentant de l’exécutif - est inculpé et arrêté dans le cadre du dossier de Café Trio, à Port-au-Prince, une enquête de la police judiciaire accuse le délégué départemental de l’Ouest, Pierre Richard Duplan, et le directeur général du ministère de l’Intérieur, Fednel Monchéry dans le massacre de La Saline.

L’exécutif va-t-il laisser la justice faire son travail en toute indépendance ? Voilà un vrai test pour le président Jovenel Moïse et son ministre de la Justice quel qu’il soit.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".