Statistique/Population/9e Sommet sur la Finance

L’IHSI promet d’innover au cinquième recensement général

Publié le 2019-04-22 | Le Nouvelliste

Si tout se passe bien, le cinquième Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) démarrera dès le quatrième trimestre de l’année 2019 avec des innovations majeures, dit-on, par rapport au dernier recensement de 2003. Les agents du cinquième recensement général ne vont pas utiliser le support papier pour collecter les informations, mais une tablette numérique intégrant le GPS pour obtenir les données, la localisation des maisons directement sur la tablette. En plus d’une meilleure collecte sur le terrain, l’utilisation des TIC va permettre de réduire considérablement le délai de la production des résultats. Autrefois la saisie des données prenait quasiment une année. Trois mois suffisent maintenant après la collecte pour la disponibilité des premiers résultats.  

Le lundi 22 avril 2019, au premier jour du neuvième Sommet sur la finance organisé par le Group Croissance, le directeur des enquêtes nationales (DEN) à l’Institut haïtien de statistiques et d’informatique (IHSI), Daniel Milbin, informe que les agents recenseurs seront équipés d’une tablette électronique pour recueillir les données en vue d’une meilleure gestion. Trois mois seront nécessaires à la publication des premiers résultats.

Au total 20 464 personnes, dont 24 responsables départementaux, 180 responsables communaux, 20 vérificateurs, 3000 superviseurs de districts, 15 000 agents recenseurs et 1500 guides sont déjà engagés pour le compte du cinquième recensement. « L’IHSI, par la voix de M. Milbin, garantit une diffusion rapide et large des données statistiques. « 20 000 tablettes sécurisées, identifiées sont déjà entreposées pour réaliser cette opération », a fait savoir le directeur des enquêtes nationales.

Tout un système a été mis en place. L’agent transmet ses informations à l’ordinateur portable du superviseur. Un contrôle de supervision va être effectué pour valider le travail de l’agent avant de l'envoyer via Internet à un serveur de fichier. Une fois ces informations arrivées aux fichiers de données, elles seront fusionnées, traitées et dépersonnalisées. Elles seront transmises à la base de données pour être classées.

Avec un budget de 29 millions 800 000 dollars, soit 1 milliard 788 millions de gourdes (au taux de l’époque). Ces fonds fournis par la Banque interaméricaine de développement  (27%) la coopération canadienne (20 %), l’État haïtien (19%) et le reste par la Banque mondiale, sont gérés par le Fonds des Nations unies pour la population.  

« Nous avons utilisé des images satellitaires récentes particulièrement dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Ces images permettent les découpages anciens de 2003, on va les actualiser avec de nouvelles images. L’usage des technologies permet de faire une meilleure représentation du territoire national. La couverture est assurée d’une grande fiabilité », a rassuré Daniel Milbin.   

La cartographie censitaire est une innovation, a indiqué Daniel Milbin, qui rappelle que déjà en 2003 Haïti a été parmi les premiers pays à utiliser le GPS (Système de localisation par satellite) pour avoir des informations positionnées sur le territoire national. « Depuis 2015, il y a une intégration entre tablette numérique et GPS qui permet de réviser les sections d’énumération, ces espaces créés par l’IHSI sur le territoire national qui facilitera les agents dans un meilleur accomplissement de leur travail sur le terrain, pour voir la limite de leur zone d’intervention, le contenu de l’aire de travail qu’ils doivent faire nécessairement sur le terrain.  Bref, c’est une meilleure gestion, une meilleure supervision du travail qui sera assurée.

Des thèmes d’études innovants feront leur apparition au cinquième recensement : le mode d’occupation de logements, la prévalence de la mortalité maternelle, des domaines de formation professionnelle et universitaire,  la prévalence des handicaps, le volume et la modalité de l’emploi, les indicateurs de genre. Des consultants ont déjà fourni leurs travaux dans l’élaboration du questionnaire relatif au genre dans l’élaboration des manuels de formation des agents. « Nous aurons des indicateurs spécifiques et des désagrégations en genre pour attirer l’attention des autorités sur les inégalités entre les genres en Haïti », a informé le directeur des enquêtes nationales.

Un recensement pilote -qui a permis d’évaluer les différentes phases, les stratégies, les méthodes, les applications des tablettes- a été réalisé dans quatre départements- Ouest, Artibonite, Nord-Ouest et Grand'Anse. L’objectif était donc de réaliser un test exhaustif non seulement du contenu du questionnaire, mais aussi des applications informatiques dans les tablettes, leurs potentialités et leurs faiblesses pour assurer un processus de maturation et de maturation des applications afin de garantir leur fiabilité au moment du dénombrement.

Les données du recensement sont incontournables dans la prise de décisions tant au niveau régional qu'au niveau national pour élaborer et mettre en œuvre des projets. Avec un taux moyen de 1,4% sur les quatre derniers recensements, On constate qu’Haïti a la croissance démographique la plus rapide de toute la Caraïbe, la plus élevée de la région. Au dernier recensement de 2003, les chiffres ont indiqué que 50% de la population avait moins de 21 ans et le taux de fécondité par femme affichait 4,09.  M. Milbin a confié que la population réagit négativement aux opérations de collecte de données du recensement, c’est maintenant le grand souci des responsables.   

Le recensement, qui est une opération officielle qui permet, entre autres, de construire la cartographie administrative, de planifier les joutes électorales, d’informer les investisseurs des marchés potentiels et sur les profils de la main-d’œuvre disponible, sur les professions des citoyens et leurs niveaux d’études. Divers moyens de communication seront utilisés pour atteindre la population sur la nécessité de prendre part à ce cinquième recensement général.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".