La MINUJUSTH se change en une mission politique mais l’ONU reste préoccupée par l’augmentation récente de la violence

Publié le 2019-04-15 | Le Nouvelliste

Peu de temps après que le chef des opérations de maintien de la paix de l’ONU a déclaré son appui à la requête des dirigeants haïtiens de mettre fin à la mission onusienne dans le pays, le verdict est tombé. Le Conseil de sécurité de l’ONU a confirmé pour le 15 octobre 2019 la fermeture de la Mission des Nations unies pour l'appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH). Il s’agit de proroger le mandat de la MINUJUSTH pour une période finale de six mois. Toutefois, dans la résolution 2466 qui consacre cette fin de mission, les pays membres se sont dit d’abord « préoccupés par l’augmentation récente de la violence en bande, soulignant qu’il importe de s’attaquer à ce type de violence et à ses causes profondes d’une manière globale, notamment par le renforcement de l’État de droit, des politiques et des mesures socioéconomiques, des programmes de réduction de la violence, la gestion des armes et des munitions ».

Agissant en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations unies, les États membres du Conseil demandent au secrétaire général, António Guterres d'entamer la planification nécessaire en vue d’une présence intégrée appropriée du Système des Nations unies en Haïti, y compris une mission politique spéciale, comme le recommande le dernier rapport de l’ONU sur Haïti. Cette mission politique spéciale  « serait dotée de la capacité et de la compétence requises pour coordonner les activités des organismes, fonds et programmes des Nations unies, coopérer avec la communauté des donateurs et continuer à soutenir les efforts du gouvernement haïtien en vue de la consolidation de la paix et du développement à long terme, après le retrait de la MINUJUSTH », précisent les termes de cette résolution.

Cette dernière résolution en date sur la situation d’Haïti, adoptée par le Conseil de sécurité de l’ONU réuni à New York, précise que « Haïti continue à se heurter à d’importantes difficultés » et qu’il est essentiel aussi, aux fins de la promotion de l’État de droit, du renforcement des institutions démocratiques et de la sécurité en Haïti par le gouvernement haïtien, de renforcer les institutions nationales des droits de l’homme. Elle souligne combien il importe que le l’État haïtien et ses partenaires internationaux et régionaux, dont l’Organisation des Nations unies, apportent leur appui au plan de développement stratégique de la Police nationale d’Haïti pour 2017-2021. « Il est urgent que le gouvernement haïtien prenne les mesures voulues pour assurer le respect et la protection des droits de l’homme par la Police nationale d’Haïti et l'appareil judiciaire en tant qu’élément essentiel de la stabilité du pays », peut-on lire dans la résolution.

Plus loin, les membres du Conseil de sécurité qui ont la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales réaffirment qu’il importe que la communauté internationale continue d’appuyer l’action menée par l’ONU pour lutter contre le choléra en Haïti. Jusqu’à présent, les promesses de 400 millions de dollars sur deux ans, de l’ancien secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, pour l'éradication du choléra en Haïti sont restées lettres mortes. Une année après l’engament pris par Ban Ki-moon, seulement deux millions avaient été collectés.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".