Venezuela : Haïti aide l'ambassadeur de Juan Guaido à obtenir un siège à l'OEA

Le nouveau représentant permanent du Venezuela auprès de l'Organisation des États américains (OEA), Gustavo Tarre, a présenté, le mercredi 10 avril 2019,  ses lettres de créance au secrétaire général Luis Almagro au siège de l'institution de l'hémisphère à Washington D.C.

Publié le 2019-04-10 | Le Nouvelliste

Souhaitant la bienvenue à l'ambassadeur Tarre, le secrétaire général Almagro l’a présenté comme celui avec qui l’Organisation va « travailler pour approfondir le chemin de la démocratisation, de la paix et de la justice pour le Venezuela ». 

À en croire Luis Almagro, ce sont « les voix en faveur de la démocratie dans l'hémisphère » qui ont voté pour la résolution qui a accepté sa nomination lors de la réunion du Conseil permanent de l'OEA du mardi 9 avril.

En effet, le Conseil permanent de l’Organisation des États américains (OEA) a approuvé 24 heures plus tôt la résolution, présentée par la Colombie, demandant la nomination du représentant permanent désigné par l'Assemblée nationale du Venezuela auprès de l'organisation hémisphérique.

Pour sa part, l’ambassadeur Tarre a mis en exergue la lutte du secrétaire général, Luis Almagro, pour la liberté de son pays et la mesure prise par le Conseil permanent de l'installer dans ses fonctions. « Hier, l'usurpation s'est terminée en ce qui concerne le président du Venezuela, nous allons maintenant travailler pour un gouvernement de transition et des élections libres », a ajouté le représentant de Juan Guaido.

Il faut signaler que c'est au terme d'un houleux et long débat que la résolution a été adoptée par une majorité simple des 34 membres de l'Organisation des États américains. 

 La résolution du Conseil permanent précise que Gustavo Tarre sera l'ambassadeur du Venezuela au Conseil permanent de l'OEA, « jusqu'à la tenue de nouvelles élections et la nomination d'un gouvernement élu démocratiquement ».

« Le Conseil permanent de l'Organisation des États américains (OEA) a approuvé aujourd'hui une résolution sur la situation au Venezuela dans laquelle il décide d'accepter la nomination de M. Gustavo Tarre en tant que représentant permanent de l'Assemblée nationale, dans l'attente de nouvelles élections et de la nomination d’un gouvernement élu démocratiquement et charge le secrétaire général de transmettre le texte de cette résolution au secrétaire général des Nations unies », peut-on lire dans le communiqué de l’OEA posté sur son site web le mardi 9 avril. 

Contacté par le journal, le représentant permanent d’Haïti à l’OEA, l’ambassadeur Léon Charles, a confirmé qu’effectivement Haïti a voté en faveur de la résolution introduite par la Colombie et annoncé la présentation des lettres de créance du représentant vénézuélien au secrétaire général de l’organisation, Luis Almagro, comme suite logique de la session du mardi.

L’ambassadeur Charles a également souligné que l’une des tâches du nouvel ambassadeur consisterait à faire annuler le processus de retrait entamé en 2017 par son pays de l'organisation régionale qui considère depuis janvier dernier Nicolás Maduro illégitime. Ce retrait devrait être confirmé le 27 avril prochain.

Cette nomination vise à isoler un peu plus le régime du président vénézuélien Nicolas Maduro au profit de l’autoproclamé président Juan Guaido, qui a été révoqué fin mars de son poste de président de l’Assemblée nationale vénézuélienne et déclaré inéligible pendant une durée de 15 ans à cause des soupçons de corruption

Cette résolution exacerbe davantage une situation déjà compliquée puisque le Venezuela a désormais deux représentants au Conseil permanent de l'OEA. La représentante de Nicolás Maduro, Asbina Marin, n’a pas tardé à réagir en accusant l'OEA de soutenir un coup d'État.

Selon le communiqué de l’OEA, la résolution a été approuvée par 18 voix pour (Argentine, Bahamas, Brésil, Canada, Chili, Colombie, Costa Rica, Équateur, États-Unis, Guatemala, Haïti, Honduras, Jamaïque, Panama, Paraguay, Pérou, République dominicaine et Saint- Lucie), 9 voix contre (Antigua-et-Barbuda, Bolivie, Dominique, Grenade, Mexique, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Suriname, Uruguay et Venezuela), 6 abstentions (Barbade, El Salvador, Guyana, Nicaragua, Saint-Kitts-et-Nevis et Trinité-et-Tobago) et un pays absent (Belize).

Par ailleurs, à New York, ce mercredi, le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni pour aborder des questions relatives à la situation au Venezuela. Le vice-président des États-Unis, Mike Pence, ainsi que le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, ont pris part aux discussions.

Le secrétaire général adjoint aux Affaires humanitaires a appelé le Conseil de sécurité à renforcer le respect de l’action humanitaire au Venezuela, tout en insistant sur la nécessité de séparer les objectifs politiques des objectifs humanitaires, au cours d’une réunion marquée par l’appel du vice-président des États-Unis à reconnaître le « président Guaidó ». 

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".