Les médecins résidents de l’HUEH sont en grève

Appareils de radiologie en panne depuis une semaine ; bloc opératoire fermé parce que l’autoclave, appareil servant à stériliser le matériel, ne marche plus ; rareté de l’eau, d'intrants et de matériels comme une paire de gants, de l’oxygène, drain thoracique… la liste n’est pourtant pas exhaustive mais éloquente, suffisante pour forcer les médecins résidents qui ne reçoivent pas leurs honoraires depuis sept mois à observer un arrêt de travail à l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti, premier centre hospitalier du pays.

Publié le 2019-04-10 | Le Nouvelliste

« Il y a deux jours qu’un patient dans la trentaine a perdu sa vie  parce qu’il n’a pas pu être pris en charge.  Il avait reçu un projectile qui a traversé son thorax. On avait besoin d’un drain thoracique pour poser un geste salvateur. On  a beau chercher mais on n’en a pas trouvé et le patient est mort », raconte un résident 1 en chirurgie.

« C’est révoltant lorsque tu vois un  malade. Tu peux poser un geste pour sauver sa vie mais faute de matériel, d’intrants, tu arrives à ne rien faire et le patient est mort », poursuit-il. Pour ce médecin qui requiert l’anonymat par peur de représailles, c’est indigne que le centre hospitalier de référence du pays patauge dans cette condition.

Depuis près d’une semaine, le service de radiologie a fermé ses portes. Les deux appareils sont en panne. Quant au bloc opératoire, il ne fonctionne pas en raison du fait que le stérilisateur ne marche plus.

 « On ne peut soigner aucune plaie par balle ni aucun patient dont le cas nécessite une intervention chirurgicale. Si un cas de ce genre s’amène à l’hôpital, le patient va mourir. La salle d’opération (SOP) n’a rien d’opération en raison du fait que l’autoclave est en panne depuis deux jours. Pour la vérité et pour l’histoire, ce ne sont pas les médecins qui ferment l’hôpital, il est fermé par lui-même », explique un résident 2 en chirurgie.

L’hôpital général est malade plus que jamais, parodie Romélus Winchell, membre du Syndicat des travailleurs de la santé de l’HUEH qui constate jour après jour les déboires des patients, les frustrations des médecins qui, faute de moyens, sont impuissants devant les cas. La pilule est dure à avaler, d’autant plus que tout le monde attendait que les responsables augmentent la capacité d’accueil de l’hôpital, améliorent les conditions de prestation de soins après la fermeture des hôpitaux de MSF. « Sur cinq plaies par balle reçues aux urgences, trois de ces cas nécessitent une intervention chirurgicale », a indiqué le résident en chirurgie, confirmant que les résidents observent un arrêt de travail.

Les médecins sont en grève

Les médecins résidents de l’HUEH observent ce mardi leur première journée d’arrêt de travail en signe de protestation contre les mauvaises conditions de travail. Depuis le début de l’exercice fiscal, soit sept mois, les résidents et les internes n'ont pas touché leurs frais.  « Nos autorités se foutent des médecins. Point n’est besoin de vous dire le sort de la population. Elles sont intransigeantes sur le fait que nous devons être présents à l’hôpital. Mais quand il s’agit de nous payer, elles se foutent pas mal de nous », a-t-il fulminé.

Profitant de la situation, le Syndicat des travailleurs de la santé à l’HUEH annonce une grève pour le lundi 15 avril si les autorités sanitaires ne répondent pas aux revendications des professionnels de santé. La grève paraît évidente. « Que fait le MSPP pour éviter une grève des résidents dans tous les hôpitaux universitaires ? », se demande le Dr Philippe Desmangles, cadre de la fonction publique.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".