Le sénateur Patrice Dumond veut que la sécurité soit une priorité du nouveau Premier ministre

Publié le 2019-04-09 | Le Nouvelliste

En marge du choix définitif de Jean Michel Lapin comme Premier ministre par le président de la République Jovenel Moïse, le sénateur de l’Ouest Patrice Dumond affirme ne pas avoir de position arrêtée concernant la ratification de sa politique générale. Le souhait du sénateur est que le Premier ministre nommé soit à la hauteur des nombreux défis qui l’attendent au tournant, notamment concernant la question de la sécurité. « Le président ne pouvait diriger sans Premier ministre, il a fait le choix de M. Lapin. Je dois à présent attendre qu’il présente sa déclaration de politique générale ainsi que les personnes avec qui il va la mettre en application, (...)  je voterai toujours selon les intérêts du pays », a déclaré le sénateur Dumond.

Quant à la personne de Jean Michel Lapin, Patrice n’a apparemment rien à redire. Toutefois il souligne le fait qu’il était membre du gouvernement qui a été renvoyé par les députés en mars dernier. Dès lors, souligne-t-il, un problème d’efficacité peut se poser si l'on considère entre autres les différentes crises soulevées par la rareté des produits pétroliers. « Les députés ont dit pourquoi ils ont donné un vote de censure au gouvernement, on peut alors légitimement poser la question du retour des mêmes hommes alors que ce qui était à la base du renvoi était grave », a-t-il ajouté, précisant au passage que la Constitution n’interdit pas à un membre d’un gouvernement censuré de devenir Premier ministre.

 Plus loin, le sénateur Patrice Dumond a interpellé le chef de l’État et le nouveau Premier ministre sur la question de l’insécurité. Il s’est dit encore « exaspéré et ulcéré » par le fait que des bandits mettent en déroute les agents des forces de l’ordre. Patrice Dumond, dans la même veine, n’a pas caché sa colère quant au fait qu’un groupe de bandits armés puissent exiger du ministère de l’Agriculture une enveloppe de 20 millions de gourdes afin de ne pas attaquer l’ODVA ou empêcher la réalisation d’un projet dans le département de l’Artibonite. « Le président Moïse et son nouveau gouvernement ne peuvent plus accepter que le pays soit transformé en Somalie par des bandits », a-t-il indiqué.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".