Refuser la routine du pire

1

Publié le 2019-04-05 | Le Nouvelliste

La panique toutes les trois semaines : pa gen gaz. Comme le dit mon ami Harold, « les stations d’essence sont devenues des lieux de prière ». Ou de bagarre. De plaintes. D’injures. L’exécutif en prend pour son grade. Mais l’humour ne fait même plus rire. Il y a sur les visages quelque chose comme une habitude qui ressemble au désespoir.

Et les quartiers où la mort par balle s’est installée. Petits massacres tournant au fait divers. Où les gens vivent emmurés derrière des murs qui tiennent à peine debout. Otages d’on ne sait pas toujours quelle bande. Les bandes, c’est un peu les raras du crime. Les quartiers ont les leurs. Des officiels ont les leurs. Les anciens sous-chefs deviennent les nouveaux chefs. Avec la police, ça joue à cache-cache. On en rit, mais quand on compte les morts, il y a sur les visages quelque chose comme une habitude qui ressemble au désespoir.

Des petits fonctionnaires ou contractuels d’un énième organisme d’Etat qui protestent parce que cela fait des mois qu’ils n’ont pas reçu leur salaire de misère. Comme si ce pouvoir qui gaspille, galvaude, triomphaliste dans la crasse et le mensonge, donnait la preuve constante de son mépris des pauvres. C’est une honte doublée d’une injustice. Mais ce pouvoir ne souffre ni de la crainte du ridicule, ni de la capacité d’avoir honte, ni du sens de la justice. Cette bande de jojos a tant fait dans le pire que tel ancien curé, ressuscité par leurs gabegies, se présente comme un honnête homme. Mais le désespoir n’épargne ni les anciens ni les nouveaux, tous les dirigeants ont triché, trahi. Pour certains citoyens désabusés, c’est le dirigeant haïtien qui, par nature, triche, trahit. Au point que même l’opposition n’inspire pas confiance. L’opposition, on en oublie de souligner son mérite. Sans elle, la bande PHTK ferait comme elle l’entend et enfoncerait encore plus le pays dans l’inanité et l’ubuesque.

Pas de gaz. Pas d’électricité. Pas de ci. Pas de ça. Tel responsable de la fonction publique ou tel citoyen dénoncé pour un crime. Scandale d’un jour. Puis monsieur qui a tué ou madame qui a volé continue de mener sa vie de « chef » comme si de rien n’était. On semble revenu au temps où le bon docteur Duvalier disait que « tout milicien est mineur » et répondait de tous leurs actes en bon père de famille. Aujourd’hui, sois proche du pouvoir ou agent du pouvoir, et tu peux faire n’importe quoi. Tes poursuivants seront poursuivis, et toi tu pourras faire le beau après avoir pillé une administration ou tabassé une femme.

Le pire s’est installé comme une routine. Tous, tous ceux qui en souffrent, disent que cela ne peut durer. On se demande comment en effet cela pourrait durer. Un pays n’est pas un fruit qui pourrit sur place. Mais la population est menacée par le danger de l’abattement. La lassitude devant ce malheur qui s’accroche porté par des affairistes qui se moquent du sort de la majorité.

Il faut pourtant chercher en nous l’énergie de refuser la routine du pire, l’enlisement de la volonté de changement. C’est une guerre d’usure que PHTK et consorts sont en train de livrer contre nous. Un pays peut-il consentir à mourir à petit feu pour la jouissance de quelques-uns ?

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".