Parlement haïtien

Les funérailles du député Elience Petit-Frère fixées au 27 avril 2019

Publié le 2019-04-15 | Le Nouvelliste

Finalement, après un mois et demi de rumeur, la Chambre des députés a fini par lever le voile: le député de la circonscription Ferrier/Les Perches Elience Petit-Frère est décédé. Ce, depuis le 2 mars 2019. C'est le président de la Chambre basse Gary Bodeau qui a finalement brisé la glace ce lundi 15 avril 2019 en annoncant les funérailles du député pour le samedi 27 avril 2019. Selon le président de la Chambre des députés, contrairement au protocole habituel, aucune cérémonie ne sera réalisée dans l'espace du Parlement. L'état du corps et la distance ne permettent pas que des activités se tiennent à Port-au-Prince mais plutôt dans la circonscription du député. Gary Bodeau souligne qu'il n'y a rien d'anormal dans cette décision.

Un décès au point mort

Le 2 mars 2019, la nouvelle de la mort du député Petit-Frère s’était répandue telle une traînée de poudre sur les réseaux sociaux. La version du jour indiquait que le député, ressentant un malaise dû à une grippe et à une légère fièvre, s’était rendu en République dominicaine pour des soins que nécessitait son cas. Dans un hôpital de chez le voisin, l’officiel haïtien aurait rendu le dernier soupir. Le même jour, la voix enrouée de la femme du député au téléphone et le témoignage d’un frère de celui-ci confirmaient pour les responsables de la Chambre basse l’information qui enflammait la toile à propos du décès du parlementaire.

Le mardi 12 mars dernier, la Chambre des députés avait réalisé une séance spéciale, question de répondre, conformément au règlement intérieur, au  protocole funéraire de la Chambre en cas de décès d’un député. Le protocole veut qu’après l’annonce en assemblée de la nouvelle de la mort d’un député, la séance du jour soit levée ipso facto. C’est  « la prise de deuil ». C'était le cas ce jour-là lorsque le secrétaire général de la Chambre des députés, Guy Gérard Georges, avait gravi la tribune pour annoncer la nouvelle du décès à l’assemblée.

Rien d’anormal jusque-là. Mais lorsqu’un député du Nord-Est, très proche du député Élience Petit-Frère, vint à apprendre à ses collègues que «  le député Élience Petit-Frère n’était pas mort », s'était installée à la Chambre de la stupéfaction. Cette révélation avait fait naître dans les couloirs du Parlement toute une panoplie de versions.

Le défi pour les responsables de la Chambre,  était que, outre des appels téléphoniques ayant suivi la première semaine de l'annonce, la famille du député demeurait introuvable par les responsables de la Chambre. Ce flou persistait jusqu'à ce que le 3 avril dernier, revenant du Nord-Est, le président de la Commission Justice, Sécurité et Droits humains de la Chambre Clauvy Robas qui préside une commission d'enquête sur les faits, ne vienne révéler : "Le député Elience Petit Frère est mort. J'ai moi même vu son corps à une morgue à Fort-Liberté". Pour pouvoir procéder à cette identification à la morgue, la délégation de la Chambre basse, selon Clauvy Robas, a dû déployer toute une panoplie d'autorités policières et judiciaires du Nord-Est afin de faire pression sur la famille du défunt qui, face à ce décès, s'adonnait à des rituels mystiques dans l'espoir d'extirper le député d'une mort qu'elle estime «pas tout à fait naturelle».

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".