Consultations politiques

Religions pour la paix a rencontré l’aile dure de l’opposition politique

Publié le 2019-03-13 | Le Nouvelliste

Après les 11 jours de ‘’pays locked’’ du mois de février, une partie de l’opposition radicale réunie au sein du Secteur dit démocratique et populaire entame une série de rencontres avec des secteurs clés de la société avant d’arriver le 29 mars à leurs manifestations de rue toujours avec le même objectif : « le départ du président de la République ». En ce sens, les opposants farouches à Jovenel Moïse ont rencontré, mercredi à Port-au-Prince, les membres de Religions pour la paix.

« Le Secteur démocratique et populaire avait sollicité une rencontre avec Religions pour la paix. Dans le souci de rencontrer tous les secteurs du pays, nous avons rencontré ce mercredi cette structure », a confirmé au Nouvelliste le secrétaire général de Religions pour la paix, le pasteur Clément Joseph. Le leader religieux a rapporté que l’organisation œcuménique a exhorté les opposants politiques à prendre le chemin du dialogue.  

« Nous avons fait savoir au Secteur démocratique et populaire que Religions pour la paix est au-dessus de la mêlée. Notre intérêt c’est de faciliter tout dialogue qui peut être bénéfique à la population », a avancé le pasteur Joseph.

Le leader religieux a souligné que Religions pour la paix a déjà rencontré d’autres secteurs dans la société comme les membres de l’exécutif. « Nous sommes disposés à rencontrer tous les secteurs de la société, qu’ils soient politique, social ou économique. Nous n’allons jamais prendre parti en faveur d’un secteur aux dépens d’un autre. Nous sommes neutres et au-dessus de la mêlée. Cependant, nous encourageons toutes les parties à prioriser le dialogue pour résoudre leurs différends », a-t-il fait savoir.

Il faut rappeler que la présidence avait formellement, le mois dernier, invité Religions pour la paix à jouer le rôle de médiateur dans le dialogue politique qui devait permettre de trouver une solution à la crise. A la suite d’une rencontre en la résidence privée du président de la République, l’organisation œcuménique avait décliné l’invitation de Jovenel Moïse.

« Effectivement, une délégation du Secteur démocratique et populaire a eu une rencontre ce matin avec Religions pour la paix pendant environ deux heures. Cette rencontre a eu lieu au presbytère de l’église Saint-Pierre de Pétion-Ville », a fait savoir au journal Me André Michel, porte-parole de cette structure de l’opposition politique. « Nous leur avons dit très clairement pourquoi nous voulons le départ du président Jovenel Moïse et de son gouvernement. Nous leur avons dit que le plus important pour nous c’est la réalisation du procès PetroCaribe et l’organisation de la conférence nationale haïtienne souveraine pour jeter les bases de l’émergence d’un nouveau projet de société dans l’intérêt de toutes les couches sociales de la nation haïtienne... », a rapporté le leader politique.

Selon Me André Michel, le secteur dit démocratique et populaire a remis à Religions pour la paix des documents qui leur permettront de mieux comprendre la position du secteur. 

Cette partie de l’opposition radicale qui ne jure que par le départ de l’équipe au pouvoir annonce d’autres rencontres avec des structures et personnalités comme le parti AAA de Youri Latortue, le secteur protestant, la Conférence épiscopale, le Forum économique du secteur privé, le secteur vodou, Madame Mirlande H. Manigat, les structures de l’organisation à Jacmel, à l’Arcahaie et dans le Plateau Central et certains autres partis politiques de l’opposition.

Le sénateur Evalière Beauplan est quant à lui chargé de rencontrer les représentations diplomatiques étrangères. « Nous recherchons deux choses à travers ces rencontres : 1) expliquer notre position à tous les secteurs de la vie nationale et à nos amis étrangers ;   2) relancer et renforcer  la mobilisation à travers le pays pour donner le coup de grâce à l’équipe de Jovenel Moïse », a soutenu Évalière Beauplan.

Parallèlement, le Comité de facilitation du dialogue interhaïtien créé par le président de la République avait annoncé la semaine dernière avoir élaboré un agenda de travail qui lui permettra de rencontrer au plus vite les principaux acteurs.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".