Annuler le carnaval, pour faire le carnaval

Publié le 2019-02-27 | Le Nouvelliste

Editorial -

Cette fête est censée être la plus populaire. Celle à laquelle on peut participer sans avoir besoin ni d’invitation, ni d’argent. Pas besoin de se déguiser, ni de savoir danser. Il suffit d’être là. D’avoir des yeux et de se laisser aller, de contempler ou de rechercher l’extase. Le carnaval est aussi simple que cela : une fête populaire et traditionnelle sans prétention autre que le défoulement.

« De vaksin, de tanbou, Ayisyen anraje », chante Emeline Michel dans Plezi mizè. Un peu de musique et puis toute notre misère s’envole, dit la diva.

Mais voilà, même ça nous ne pouvons pas l’organiser correctement, parce que le carnaval, fête simple et populaire, a été capté par ceux qui ont voulu s’enrichir pendant que d’autres dansaient.

Depuis 2012, le carnaval dit national est devenu une affaire d’État comme le carnaval ne l’avait jamais été auparavant. La grande fête, qui se déroulait à Port-au-Prince exclusivement, est devenue nomade. On en majore le budget. Les autres villes ont demandé de faire pareil en attendant leur tour d’abriter le carnaval national. Le carnaval est devenu une grosse machine chaotique et budgétivore. 

D’un carnaval à la capitale, au Cap-Haïtien et à Jacmel, nous sommes passés à une dizaine de défilés et de caciquats carnavalesques.

Au passage, on a politisé la fête. Elle est devenue un enjeu de pouvoir, la cible de contestations.

Cette année, pris dans mille problèmes qu’il ne peut résoudre, le gouvernement doit faire comme s'il ne fait pas de carnaval national pour pouvoir en faire quand même ici et là.

Après la conférence de presse du comité organisateur du carnaval national, ce sont les artistes qui donnent rendez-vous ce jeudi pour fixer leur position.

Le carnaval national des Gonaïves n’aura pas lieu, mais il y a déjà les Cayes et, qui sait ? d’autres villes qui vont sauter sur l’occasion pour capter un peu des millions qui cherchent affectation avec ou sans jours gras fastes.

Frantz Duval
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".