4e et 5e Avenues Bolosse: un défi?

Publié le 2005-08-22 | Le Nouvelliste

Le tronçon de route situé entre les 4e et 5e Avenues Bolosse qui est une portion de la grand'rue communément appelée Boulevard Jean-Jacques Dessalines, constitue un véritable défi pour les autorités. Cette zone est considérée comme abandonnée vu que les autorités légales du pays n'ont jamais pris en compte sa situation déplorable. A part les marchands et marchandes de produits de toutes sortes qui investissent les trottoirs et même les abords de la chaussée, il y a également des nids-de-poule remplis d'eaux stagnantes ça et là qui gênent grandement la circulation automobile; mettant en grande difficulté le transport en commun. Cette situation lamentable à laquelle fait face la zone depuis bien des temps empêche même les piétons de circuler librement. Ajouté à cela, cette insalubrité qui menace sérieusement la santé de la population et l'odeur nauséabonde que dégagent constamment des piles d'immondices en pleine décomposition. Toujours le même décor Le décor n'a pas changé depuis bon nombre d'années, selon les propos des riverains contactés à ce sujet. A chaque coin de rue, les amoncellements d'immondices s'imposent à l'instar des acteurs incontournables, avancent-ils. Les gens se sont accoutumés aux immondices que les autorités concernées, semble-t-il, ont peine à enlever. Au niveau de la 5e Avenue, c'est le même spectacle désolant, c'est comme une marque d'identification, les détritus qui ornent cet espace. Il faut signaler en passant que l'image n'est pas du tout différente de celles d'autres endroits de la capitale. L'état d'insalubrité est fonction de l'absence de sécurité dans le pays ces derniers temps, rétorque un marchand de charbon de bois. «On vit avec les ordures, on mange dessus comme si de rien n'était. C'est devenu un fait quotidien. La faute ne revient pas simplement aux compagnies qui sont chargées du nettoyage des rues, en l'occurrence: SMCRS, CNE pour ne citer que celles-là, car il y a une certaine crainte chez les gens à venir ramasser les détritus de peur d'être agressés par des bandits armés», déplore une marchande de viande qui avoue s'être installée dans ce marché informel à la 5e Avenue Bolosse depuis plus de 8 ans. Le pire, observons-nous depuis belle lurette, ce sont ces eaux qui proviennent des sources de la zone des Dalles formant, entre autres, un bassin d'eau salle et boueuse au niveau du tronçon reliant la 4e et la 5e Avenue. Les interrogations sont nombreuses Face à ce fait observable, les interrogations sont plus que nombreuses tant du côté des habitants de la zone que du côté de la population en général. Ils se demandent sans cesse pourquoi ce problème n'a jamais été résolu? Représente-t-il un véritable défi pour l'Etat haïtien? Est-ce une question de manque de volonté du côté des autorités responsables? Puisque, estiment plus d'un, aucun pays sérieux n'aurait accepté aussi longtemps l'affichage d'une telle image qui enlaidit la capitale. En effet, ils sont légion les gouvernements qui se sont succédé et qui ne se sont jamais penchés sur le problème de Bolosse qui paralyse depuis quelques années la circulation au Boulevard Jean-Jacques Dessalines. Le ministère des Travaux publics, Transports et Communications (MTPTC) ne semble guère préoccupé par ce problème phénoménal constaté depuis toujours. Par ailleurs,les habitants de Bolosse s'en prennent aux responsables des Travaux publics qui, selon eux, ne manifestent aucune volonté pour résoudre ce problème qualifié de vertigineux. Ils demandent aux responsables de prendre des mesures qui s'imposent afin de solutionner définitivement le problème. On remarque certains travaux de réhabilitation des rues dans la capitale notamment, au niveau de la rue Cameau, de l'Avenue Magloire Ambroise pour ne citer que celles-là. Ces travaux, dit-on, ont été rendus possibles grâce au projet dénommé "Cadre de Coopération Intérimaire (CCI). Ce projet touchera-t-il toute la zone métropolitaine? Nous ne sommes pas pessimistes, mais il faut se demander tout de même comment s'y prendre pour redorer le blason de Bolosse. Les autorités responsables ont indubitablement leur mot à dire et des actions concrètes à poser...
Alix Laroche jolicoeurbleu@hotmail.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".