Urgence économique

Des mesures pour assainir les finances publiques et non pour relancer l'économie

Deux résolutions et onze mesures sont prises par l’administration Moise-Céant afin d’assainir les finances publiques lors d’un conseil du gouvernement tenu, le mardi 5 février, au Palais national. Les opinions ne se font pas atteindre sur ces mesures et ces résolutions.

Publié le 2019-02-11 | Le Nouvelliste

Après la signature du pacte de gouvernance économique et financière entre le ministère de l’Economie et des Finances (MEF) et la Banque de la République d’Haïti (BRH) et la décision de cette dernière d’augmenter les coefficients des réserves obligatoire sur les passifs en gourdes et en dollar, c’est toute l’administration Moise-Céant qui s’est engagée à prendre des mesures visant l’assainissement des finances publiques dans le but d’améliorer la situation économique du pays. Intervenant sur les ondes de radio Vision 2000, les économistes Eddy Labossière et Pierre Marie Boisson ont salué les mesures prises par l’administration actuelle. « J’accueille avec satisfaction la décision des autorités d’assainir les finances d’Etat. C’est le premier moyen par lequel on doit réduire le déficit budgétaire », a affirmé l’économiste Pierre-Marie Boisson. Toutefois, M. Boisson dit révéler une certaine contraction dans les mesures adoptées

. « Si le gouvernement pense, en raison des prix exorbitants des produits importés, qu’il va les acheter afin de les revendre à des prix beaucoup plus bas que ceux des commerçants, cela va poser des problèmes. Tout laisse croire que le gouvernement va avoir recours à des ressources budgétaires pour arriver à cette fin, donc il va augmenter ses dépenses. Le niveau du taux d’inflation actuelle s’explique par un excès de dépenses qui dépasse les recettes. C’est l’origine même de la vie chère », a argué Pierre-Marie Boisson.

Pour sa part, l’économiste Eddy Labossière croit que les autorités étatiques peuvent faire mieux. Pour lui, il faut réduire le nombre des ministres dans le gouvernement à 12 et permet à la banque centrale de pouvoir jouer son rôle. « Il revient à la BRH de défendre la valeur de la monnaie nationale. Ensuite, il faut éliminer toutes les franchises à l’exception de celles accordées aux représentants diplomatiques », a indiqué le président de l’Association haïtienne des économistes (AHE), suggérant de suspendre les franchises de toutes les institutions œuvrant dans le social provisoirement le temps de mener une enquête pour déterminer celles qui répondent réellement à leur mission.

Spécialiste en gestion financière, John Earl Etzer Legros a estimé que les mesures annoncées ne répondent pas aux exigences du moment. Pour lui, le gouvernement devrait adopter des mesures concrètes pour relancer l’économie du pays. « Les mesures prises concernent uniquement le fonctionnement de l’administration publique et ne s’inscrivent pas dans un cadre global de développement et de croissance économique », objecte le spécialiste en gestion financière, faisant remarquer que le document mentionne urgence économique et non état d’urgence économique. En ce qui concerne les mesures visant l’assainissement des finances publiques, M. Legros croit que c’est une bonne chose mais il souhaite que cette réduction des dépenses publiques soit exprimée dans le budget de la République de manière chiffrée.

Sur ce point, le secrétaire d’Etat à la Communication, Eddy Jackson Alexis, a fait savoir, au cours d’une conférence de presse cette semaine, que les mesures prises permettant au gouvernement d’économiser un milliards de gourdes chaque mois et du coup réduire le déficit budgétaire.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".