Ceux qui partent et ceux qui restent

Publié le 2019-02-05 | Le Nouvelliste

Editorial -

Se voiler la face ou dire les quatre vérités se révèle parfois un vrai dilemme. Faut-il s'autocensurer ou peindre la réalité telle qu’elle est ? Dans le cas d’Haïti, il est difficile de masquer la réalité. Si évidente, si visible. Les indicateurs sont au rouge, c’est comme devenu une rengaine. Pour preuve, un Conseil des ministres a été convoqué à l'extraordinaire, mardi soir, sur la cherté de la vie pour déclarer l'Urgence économique sur toute l'étendue du territoire.

Avec la dégringolade à un rythme accélé de la gourde –  ancrée désormais dans notre quotidien – , des gens s’appauvrissent chaque jour, on le sait. Les pouvoirs d’achat continuent de baisser, on le sait aussi. Avec des salaires et des revenus en gourdes, on achète et paye son loyer en dollars ou au taux du jour, les autorités sont au courant. Quoi qu’il en soit, presque tout le monde subit d’une façon ou d’une autre cette décote historique de la monnaie nationale. Des entrepreneurs dans le Sud et le Sud-Est qui ferment les portes de leurs entreprises pour protester contre la dépréciation de la gourde ou encore la hausse des prix des produits peut paraître inédit.

C’est quoi le projet ? En route vers un État failli ?

Dans de telles conditions, la question qui revient constamment est : que faire ? Partir ou rester quand même ? Sauter ou rester à bord ? La migration n’a jamais été un crime, même si les vagues migratoires ont pris une telle ampleur ces dernières années à travers le monde. Avec la montée de l’extrême droite un peu partout à travers le monde, des pays ont certes durci leur politique migratoire, mais cela n’empêche pas pour autant les migrants de continuer à frapper à leurs portes. Dans certains cas, c’est tout comme : vous nous avez rendu visite, il y a plusieurs siècles ou plusieurs décennies ; aujourd’hui, je vous rends la réciprocité. Courtoisie oblige, dirait l’académicien Dany Laferrière.

À chacun ses motivations de partir. Celui ou celle qui a faim peut décider de migrer vers un lieu où ce besoin ne serait plus un casse-tête. Idem pour trouver de l’emploi, chercher un mieux-être ou aspirer au bonheur. Chose certaine, la grande précarité en Haïti – qui demeure l’un des pays les plus inégalitaires au monde –  jette beaucoup de compatriotes à la mer. Quelqu’un peut s’acheter un billet d’avion pour le plaisir, mais personne ne bravera la mer dans des embarcations de fortune pour la même raison. Les 28 Haïtiens qui ont péri dans un naufrage au large des Bahamas le week-end écoulé ne s'apprêtaient pas à découvrir les plus belles plages du monde. Ils fuyaient la pauvreté dans un pays où le chômage est la règle. Une quête de mieux-être fatalement achevée. Moins fatale pour les 19 survivants de ce naufrage qui, faute d’alternatives, tenteront à nouveau leur « chance ».

Parfois, on part ou on reste contre sa volonté. Ici, entre ceux qui partent et ceux qui restent, qui sont les plus courageux ? À chacun une raison valable pour justifier son choix. Peut-être passera-t-on sa vie à dire adieu à ceux qui partent, jusqu'au jour où l'on dit adieu à ceux qui restent ! Jean de La Bruyère avait raison. 

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".