Un Haïtien d'origine remporte le Super Bowl 2019

PUBLIÉ 2019-02-04


La finale du 53e Super Bowl s’est déroulée dans la nuit du 3 au 4 février 2019 et a opposé les New England Patriots et les Los Angeles Rams. Au terme d’un match que certains supporteurs qualifient de « Super Bore », les coéquipiers de l’Haïtiano-Américain Sony Michel, menés par le coach Bill Belichick, ont remporté leur sixième titre (13-3) à Atlanta, dans l’État de Géorgie.

À l’instar de Presnel Kimpembe, qui, l’été dernier, savourait sa victoire sur le toit du foot mondial avec l’équipe de France, en ce début de 2019, c’est au tour de Sony Michel. Devant 75 000 spectateurs du futuriste Mercedes-Bens Stadium, et de plus de 110 millions de téléspectateurs, cet Haïtien d’origine a célébré son succès à cette grand-messe du football américain. Le premier titre de la carrière de ce joueur de 23 ans, auquel il a grandement laissé sa marque. En fonçant dans l’en-but, le « rookie » a marqué l’unique touchdown de la soirée (7 minutes), se révélant être également son sixième de la saison des playoffs. Puis en stoppant une course de 26 yards dans les dernières minutes. En jouant bien sa partition, le fils de Jean et Marie Michel a contribué à mettre les « Pats » à égalité avec les Pittsburgh Steelers. Ainsi, de cette victoire, son coéquipier, le quarterback Tom Brady, du haut de ses six titres, est devenu le joueur le plus titré de l’histoire.

Bicolore haïtien autour du cou, au micro des différents journalistes et surtout sur le plateau des journalistes de la NFL, Sony Michel n’a pas hésité à montrer sa fierté tout en dédiant sa victoire à Haïti. « Je suis venu ici et j’ai joué pour quelque chose de beaucoup plus grand que moi. J’ai joué pour l’équipe, pour représenter Haïti, attirer l’attention sur ce qui s’y passe actuellement », a-t-il affirmé.



Réagir à cet article