Décote de la gourde, le gouvernement semble n’être pas au courant

Publié le 2018-12-13 | Le Nouvelliste

Tout Haïtien qui a un salaire ou des revenus en gourdes vit dans la tourmente. Si depuis des années il est devenu une évidence que le dollar se renforce chaque année par rapport à la gourde, avec la présidence de Jovenel Moïse on n’a jamais connu pire situation pour le change. Les mesures de dédollarisation de mars 2018 ont donné le coup de grâce à la gourde. Pas une semaine sans une nouvelle plongée vers les abîmes de la monnaie nationale. De la fin de la présidence de Michel Martelly à nos jours, si la tendance se maintient, c’est 100% de sa valeur que la gourde aura perdu face au dollar américain à cause des mauvaises politiques économiques adoptées par les autorités.

À titre de rappel, au moment de la prestation de serment de l’ancien président Michel Martelly en mai 2011, un dollar américain valait environ 40 gourdes. Sept ans après, sous l’administration de Jovenel Moïse – jusqu’à ce jeudi -, le dollar s’échangeait à 78 gourdes et on anticipe déjà les 80 gourdes pour un dollar avant 2019.

Pour compliquer la situation, il faut se rappeler que chaque agent de change fixe son propre taux.

Si pendant le quinquennat de Michel Martelly et même pendant les premiers mois de l’administration Moïse la banque centrale essayait de stopper l’hémorragie en éjectant plus de dollars sur le marché ou en imposant des mesures, aujourd’hui on ignore ce qui se fait. Ni le ministère des Finances ni la banque centrale ne pipent mot.

La décote quotidienne de la gourde ne semble pas préoccuper le gouvernement. Or, elle a de grandes conséquences sur presque toutes les couches de la société. Elle appauvrit ceux qui gagnent leur salaire en gourdes dans la mesure où les prix des produits grimpent. Pourtant, les salaires stagnent. Dans un tel contexte, peut-on imaginer le calvaire des petits commerçants qui vendent en gourdes et achètent en dollars ? Quelle stratégie doivent développer les petites et moyennes entreprises pour survivre ?

Avec une situation politique déjà explosive marquée par des soupçons de corruption au niveau de l’administration publique, la dégringolade de la gourde ne joue pas en faveur de l’administration Moïse/Céant. Les autorités gouvernementales n’ont aucun intérêt à garder le silence, ni à fermer les yeux sur un problème qui menace la survie des plus vulnérables de la population haïtienne.

L’administration Moïse/Céant peut se défendre de n'être pas responsable des causes profondes de la décote de la gourde, mais il est de sa responsabilité d’y trouver les solutions ou encore de prendre des mesures qui s’imposent pour arrêter l'hémorragie. Au moins elle doit des explications à la nation.

Le président Jovenel Moïse qui, en campagne électorale, avait promis de mettre de la nourriture dans les assiettes des plus pauvres et de l’argent dans leurs poches, risque de passer très loin de son objectif.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".