Une nouvelle épine sur le chemin électoral

Publié le 2018-12-12 | Le Nouvelliste

Le dossier de la firme allemande Dermalog, qui avait défrayé la chronique l'été dernier, a rebondi dans l’actualité après l'audition du directeur de l’Office national d’identification (Oni), Jude Jacques Elibert, au Sénat de la République vendredi dernier. Le président de la commission Ethique et Anticorruption, Youri Latortue, n’est pas passé par quatre chemins pour clouer au pilori la première dame qui se trouvait à Paris au même moment que le directeur de l’Office national d’identification. Ce dernier devait poursuivre les négociations avec la firme Dermalog chargée de la fabrication de nouvelles cartes d’identification nationale. Embarrassant pour la famille présidentielle, ce nouveau scandale ternit davantage l’image de l’administration Moïse qui se trouvait déjà coincée par rapport au refus de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif de donner un avis favorable sur le projet de contrat avec cette firme allemande le 16 février et le 4 avril 2018. Un contrat d'un montant de 27.7 millions de dollars a été signé entre le gouvernement et cette firme.

Depuis les événements des 6 et 7 juillet 2018, qui avaient contraint le pouvoir à faire machine arrière sur l’augmentation des prix des produits pétroliers, l’opposition radicale surveille à la loupe les moindres négligences de l’équipe au pouvoir pour la mettre sur le banc des accusés. Face à cette conjoncture fragile, l’administration Moïse- Céant devrait éviter de prendre une décision ou d’introduire une activité susceptible de porter atteinte à l’honneur ou à la réputation du gouvernement ou d’un proche de la présidence. Le démenti du bureau de communication de la première dame sur la coïncidence de sa présence et de celle du directeur de l’ONI à Paris, au même moment, n’est pas susceptible de convaincre les observateurs sur les motifs de sa tournée en France.

Compte tenu du climat de suspicion et de méfiance qui caractérise les rapports entre l’équipe au pouvoir et l’opposition, comment les élections de l’année 2019 seront-elles organisées ? Le contrat signé entre le gouvernement et la firme allemande Dermalog a pour objectif de fabriquer de nouvelles cartes d’identification nationale avant les élections de l’année prochaine. Conformément à la législation électorale, l’Office national d’identification doit transmettre le registre électoral au Conseil électoral trois mois avant la date des élections. Ce qui explique que le processus de fabrication de cartes d’identification nationale doit débuter sans tarder, car la firme doit fabriquer les cartes pour l’ensemble des électeurs qui auront 18 ans révolus avant la date de la fermeture du registre électoral.

Face à ce climat d’incertitude, rien ne laisse présager de quoi la nouvelle année sera faite. Le pouvoir et l’opposition trouveront-ils un accord sur l’organisation du scrutin de 2019, étant donné que le mandat de la Chambre des députés et d’un tiers du Sénat arrivera à terme en janvier 2020 ?

Que nous réserve l’administration Moïse–Céant à l’aube de la nouvelle année ?

Lemoine Bonneau

lbonneau@lenouvelliste.com

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".