Suav a présenté « No limit » à La Réserve

PUBLIÉ 2018-12-05
Les responsables de la formation musicale Suav, basée à Miami, sont actuellement en Haïti pour présenter à la presse et au public leur nouvel album intitulé « No limit ».


Le samedi 1er décembre 2018, à La Réserve, Pétion-Ville, ils étaient trois musiciens dont Joshua et T-Smack, chanteurs, Patrick Bonhomme (Tchoocko), maestro-keyboardiste, et la manager Blandine Sesin à parler de Suav et de son nouveau produit. Les journalistes présents ont donc appris que le nouveau disque, intitulé « No limit », comporte 18 chansons et est divisé en trois volumes. Le premier volume, dont il est question ici, comporte six chansons : « Pouki w vle ale ? », « Près de toi », « No limit» featuring Shabba de Djakout #1, « I wanna kiss ya », « An silans » et « Je veux danser » en collaboration avec Réginald Cangé. La plupart de ces chansons sont écrites, composées et arrangées par le maestro Patrick Bonhomme dit Tchoocko dont « Pouki w ale ? », « Près de toi », « No limit » et « Je veux danser ». « I wanna kiss ya » est coécrite avec Charlotte Dipanda, et « An silans» est griffé Salil et Josué Saintiné (Joshua). Le volume II de « No Limit » sortira en avril 2019 et le cd numéro III en octobre ou novembre 2019, annoncent les responsables.

Cet album n’est en vente dans aucun disquaire, il est seulement disponible en ligne. Cependant, le staff Suav promet de distribuer gratuitement des exemplaires de l’opuns « No Limit » lors des prestations live de la jeune formation musicale.

Des musiciens comme Nickenson Prud’homme (Nicky), Yves C. Michel (Debodo), Kikko lyrics, Salil Lira, Alain Fleuriné, Esther Surpris, Shedly Abraham, Dener Céide, Charlotte Dipanda, Réginald Cangé, Jean S. Lerandy, Ronald Prudent, Watson Jean-Baptiste, Junior Alexandre (Ti Pik), Nuxon Mésidor, Norman John, Ricot Amazan (T-Tanbou), Jorge Dobal, Hervé Anthénor (Shabba) et Réginald Pierre Louis dit Machete ont participé à l’élaboration de l’œuvre.

Concernant son choix de rejoindre Suav au détriment de son propre groupe Panik La, Joshua déclare être conscient d’avoir fait beaucoup de tort à des fans à cause de son instabilité. « Je ne vais pas trop élaborer là-dessus. Je laisse le passé derrière moi pour entrer dans le futur. J’ai essayé une carrière solo, ensuite j’ai mis sur pied Panik La, mais ça n’a pas marché. Je ne vais culpabiliser personne. Je ne vais pas condamner les autres amis pour cet échec, je suis aussi fautif, responsable de ce qui s’est passé. Maintenant je suis devenu plus sage. Avec mon intégration à Suav, ce sera autre chose. Je n’ai signé aucun contrat avec Suav, c’est une question d’amitié avant tout. La fin de ma carrière sera sous la responsabilité de ces messieurs que je connais depuis longtemps. J’ai encore beaucoup à prouver dans le business », a fait savoir Joshua.

Quant au maestro et keyboardiste de Suav, Patrick Bonhomme, interrogé sur l’absence du désormais ex-chanteur du groupe, Roudolph, il déclare : « Il avait de petits problèmes familiaux à résoudre. Nous avons évité de nous immiscer dans ses problèmes personnels. Nous avons passé un an sans jouer après notre tournée en Suisse. Suav a des objectifs précis, nous ne pouvons pas abandonner parce que l’un d’entre nous a un problème », a précisé Patrick Bonhomme qui assure que tous les membres de la formation musicale ont de bonnes relations avec l’ancien lead vocal Roudolph.

Par ailleurs, en ce qui a trait aux productions du groupe, le staff informe que la vidéo de la chanson « I wanna kiss ya » featuring Charlotte Dipanda est prête sera publiée par le label Charlotte Dipanda basé en Europe. Trace TV devrait avoir la primeur de la diffusion. Deux autres vidéos sont en cours, sans compter « Je veux danser » featuring Réginald Cangé qu’il a déjà réalisée. Selon ses responsables, Suav réalisera la vidéo d’au moins quatre titres du disque « No limit ».

En outre, Zagalo annonce la présence de Suav en Haïti au début de l’année prochaine pour quelques prestations live. Le 3 janvier, Suav et Vayb se produiront à Port-au-Prince. Le 5 janvier 2018, le groupe sera à Ayiti Festival à la Henfrasa, informe le patron de Zigizag Productions.

Fondé en 2008, actuellement Suav compte les musiciens suivants : Patrick Bonhomme (Tchoocko), maestro, keyboardiste ; Minerson Syneus (T-Smack), chanteur ; Josué Saintiné (Joshua), chanteur ; Emmanuel Fanfan (T-Manno Bèl atis), batteur ; Claujodas Accilien, bassiste, et Harold Jean-Baptiste (Bablo), guitariste.

Rappelons que Suav a déjà joué dans la cour des grands. Le groupe a déjà effectué des tournées en Afrique et en Suisse. Très populaire en France, Suav a été sélectionné pour participer à « Afrikan Zik Festival », l’Afrique au Zénith, auquel prenaient part plus de 30 artistes réunis contre le terrorisme.

Suav a déjà réalisé plusieurs albums musicaux dont « Cadence romantique », « Katon wouj nan HMI la » et « Garanti », sous l’appellation de Suav Mizik ou de Suav tout court, parus respectivement en 2007, 2010, 2014. En 2018, « No limit Vol. I » est proposé au public. Toutefois, le groupe, quoiqu’il joue bien et gratifie de bons produits dont les titres « Compasoka », « African queen » et « For ever more », ne s’impose toujours pas sur l’échiquier musical haïtien.



Réagir à cet article