Considération pour les Grammy Awards : Haïti triplement représenté

PUBLIÉ 2018-11-30
La culture a été de tous les temps l’écran par lequel la nation pouvait projeter une image plus positive que celle que montrent généralement les médias internationaux de notre Haïti, et – disons-le – que nous savons alimenter. Et une fois de plus, en ces temps de crise où des propositions pour en sortir fusent de toutes parts, la culture, à travers la musique, permet qu’une autre facette de notre réalité de pays du sud soit vendue. En effet, au moins trois groupes et artistes du terroir ont vu leurs œuvres accéder à ce qu’on pourrait appeler des présélections pour les nominations aux prochains Grammy Awards, une des plus grandes distinctions du marché mondial de la musique. Il s’agit de Paul Beaubrun, BélO et de la formation musicale à tendance “rasin”, Ram.


Le troisième album de Paul Beaubrun, « Ayibobo », le disque « August 1971 » du groupe Ram présenté au public plus tôt en 2018 et l’opus « Bélo 10 zan » de Jean Bélony Murat dit BélO sont tous trois en considération pour les prochaines nominations aux Gammy Awards dans la catégorie Best Word Music Album. Alors que l’industrie musicale américaine où a été prise l’initiative est en branle à l’approche du dévoilement des sélections prévu pour le 5 décembre prochain, ici, en Haïti, on espère tout simplement que nos compatriotes seront sur la liste des nominés.

Ajouté à la passion de la musique et de la culture, les trois représentants de la musique haïtienne ont en commun le son “rasin” qui est présent dans les rythmes qu’ils proposent tous dans leurs compositions. En plus de se passer de présentation dans l’innovation et l’exploration du “kone” et le tambour dans tous ses productions le groupe, Ram possède à son actif de longues années de promotion de la musique “rasin” haïtienne partout à travers le monde. Quant à BélO dont c’est l’album réédité pour la célébration de ses dix ans de carrière qui est classé dans ces présélections, il a su s’imposer comme une figure emblématique de la chanson haïtienne depuis la dernière décennie. Il reste jusqu’à date le dernier haïtien à avoir gagné le concours RFI Découvertes en 2006. Évidemment que Paul Beaubrun n’est pas en reste. Il est le premier à avoir annoncé la considération de son troisième album. Indiquons aussi que son travail est constitué d’un mélange de reggae, rock, hip-hop et bien sûr “rasin”. C’est dire que les trois sont des habitués de la scène internationale.

Rappelons qu’être en considération pour les sélections aux Grammy Awards est l’avant-dernière étape dans le processus qui aboutira à celle des nominations. Ces dernières seront annoncées le 5 décembre prochain. Afin d’être nominés, les artistes dont le travail est en considération doivent avoir réuni le plus de votes favorables possible des Grammy voters. Ces derniers étant les seuls à pouvoir voter pour qualification d’un artiste en sélection. Une fois cette étape passée, un plus large public pourra voter pour les artistes. On croise les doigts pour que nos artistes passent ce cap. Et qui sait, l’un d’entre eux rentrera au pays avec la fameuse statuette !!!

La cérémonie de la 61e édition des Grammy Awards se déroulera en février 2019 au Staples Center de Los Angeles.



Réagir à cet article