4h du matin, une mise en scène plurielle au Festival Quatre-Chemins

En voilà un spectacle qui ne s’inscrit pas dans le temps : 4h du matin. Ce n’est pas parce que ce texte qui traite de sujets sensibles comme le racisme est devenu anachronique, mais pour un titre pareil, l’Institut français en Haïti a accueilli à 7h du soir le comédien et metteur en scène congolais Abdon Fortuné Koumbha.

Publié le 2018-11-30 | Le Nouvelliste

Culture -

Veste noire, chemise et pantalon de couleur beige, chaussures et chapeau noirs, Abdon Fortuné Koumbha a réalisé une belle prouesse. Dans un monologue qui a duré 1h le mercredi 28 novembre 2018, le comédien s'est révélé au public haïtien dans le cadre de la 15e édition du Festival Quatre-Chemins. Seul sur la scène, il nous a plongé dans la trame du livre « 4 heures du matin » d’Ernest J. Gaines et mis en scène par Hassane Kassi Kouyaté. « 4 heures du matin ». Pour un festival de théâtre qui s’est adapté à la conjoncture du pays contre vents et marées, cette pièce révèle que ce festival, qui interroge la problématique de l’art face à la politique cette année, repousse toujours ses limites et ouvre le champ à la réflexion par la volonté des organisateurs et le fruit de leur travail assidu.

« 4 heures du matin ». L’histoire se passe dans le Sud des Etats-Unis. En quelques mots un jeune Noir se retrouve en prison avec Munford, un abonné des lieux, et Hattie, un transsexuel manipulateur. « Le vieux taulard l’exhorte de ne pas se vendre au Blanc qui le fera sortir non sans contrepartie, purger sa peine pour être autrement libre, autrement digne. Le personnage principal est condamné pour s’être retrouvé dans une boîte de nuit, temple du plaisir plutôt réservé aux Blancs dans le « Dirty South» qui n’est pas encore affranchi du système de l’esclavage comme c’est relativement le cas dans le Nord progressiste. Le véritable enjeu de la captivité de ce jeune homme commence par la prise de conscience. Et de là « naît le dilemme, face auquel le comédien, impressionnant, fait jaillir la toute-puissance du texte. »

Tour à tour, au cours de cet huis clos, Abdon incarne plusieurs voix de différents personnages qui constituent cette pièce où le racisme est au cœur du récit. Il change les rôles, passe de la femme à l’homme, d’hétéro à transsexuel, de Noir à Blanc. Sa manière de décrire et de mettre en scène les contours du décor révèle le talent du comédien et du metteur en scène devant un public avec qui il n’est pas habitué, puisque c’est la première fois qu’il est venu en Haïti.

Pour un monologue où l’artiste a su tenir le public en haleine jusqu’à la fin, l’unité de temps, de lieu, d'action a été honorée de l'exposition jusqu'au dénouement de la pièce. Dénouement, s'il y en avait!

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".