Evalière Beauplan dénonce l' « excès de zèle » et la « diversion » du commissaire du gouvernement, Ocnam Clamé Daméus

Publié le 2018-11-07 | Le Nouvelliste

National -

Le sénateur Evalière Beauplan, président de la commission spéciale d’approfondissement de l’enquête sur l’utilisation du fonds PetroCaribe au Sénat de la République, s’est montré ce mardi très critique à l’égard du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince qui a demandé au directeur central de la police judiciaire, Me Joani Canéus, de passer des instructions nécessaires auprès du commissaire responsable du bureau des affaires financières et économiques de faire rechercher et d’amener en état au parquet Michaël Lecorps, Eustache St-Lot et Patrick Noramé, trois anciens directeurs généraux du BMPAD. Excès de zèle, diversion sont, entre autres, les termes utilisés par le sénateur pour qualifier le comportement du commissaire du gouvernement. « Le commissaire du gouvernement est en chute libre. Il est en train de tâtonner », juge Evalière Beauplan.

Le sénateur Beauplan condamne l’acte du commissaire du gouvernement qui agit en parallèle au juge d’instruction qui est déjà saisi du dossier. « Je ne vois pas comment un commissaire du gouvernement peut exiger l’arrestation d’une personne sur la base du rapport du Sénat qui n’est pas une institution contraignante. Ne s’agit-il pas d’un excès de zèle? », s’interroge le parlementaire. Il pense que le titulaire du parquet est en train de faire de la « diversion » et prouver qu’il ne se soucie guère de la demande des avocats.

Evalière Beauplan considère qu’Ocmam Clamé Daméus n’a plus sa place au parquet. « Il a déjà perdu toute sa crédibilité », tonne-t-il. Ce que fait le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince n’a aucun rapport avec ce qu’exigent les plaignants dans le cadre du dossier PetroCaribe. « Ce qu’ils réclament, c’est un procès sérieux », rappelle-t-il.

Le sénateur a toutefois admis que la commission avait retenu plusieurs irrégularités dans la gestion de ces anciens directeurs généraux du BMPAD. Evalière Beauplan a évoqué plusieurs cas de gabegie au sein de l’institution de septembre 2008 à septembre 2016. De 2008 à 2015, le budget du Bureau de monétisation des programmes d’aide au développement n’a jamais dépassé 131 millions de gourdes alors qu’il est passé à 437 millions de gourdes en 2016. Le projet d’installation de lampadaires qui coûtait 13 580 000 dollars a été géré par le BMPAD. Le BMPAD gérait deux autres projets, à savoir le stockage de Lafito et le projet de la stabilisation.

Les contrats d’exécution de ces projets ont été signés pour la plupart en dehors des règles de passation de marchés publics. « Les directeurs du BMPAD ont été reprochés de l’ensemble de ces gabegies. Nous avons invité Michaël Lecorps, il ne pouvait pas expliquer grand-chose. Il ne pouvait pas se défendre. Nous avons invité également Eustache St-Lot qui était indexé dans le premier rapport de Latortue, mais lui non plus ne pouvait se défendre. Il n’a pas pu soumettre les documents pouvant prouver sa bonne gestion à la tête de l’institution », relate Evalière Beauplan. Patrick Noramé, qui ne serait pas en Haïti, n’avait pas été invité par la commission parce que l’enquête concernait la période allant de septembre 2008 à septembre 2016.

Danio Darius
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".