Haïti est passé de pays essentiellement agricole, à pays essentiellement commercial

Publié le 2018-10-23 | Le Nouvelliste

Le Nouvelliste publie dans cette édition la liste des deux cents plus gros importateurs en fonction des droits et taxes acquittés au cours de l'exercice fiscal 2017-2018. Le tableau ne prend pas en compte les recettes sur le pétrole.

Pour chaque importateur, la valeur en douane et le montant des droits et taxes ne sont pas en corrélation car les barèmes sont différents selon les classes des produits importés.

Cette liste des 200 plus importants importateurs permet d’avoir un portait plus proche de la vérité sur les ressources domestiques que collectent l’Administration générale des douanes et la Direction générale des impôts. Les recettes fiscales et douanières perçues dans le pays donnent la vraie mesure des ambitions que nous pouvons avoir. La liste des 200 ne dit pas tout, mais éclaire sur l’essentiel.

Certaines entreprises paraissent sur les deux listes, celle des douanes comme celle de la DGI. D’autres pas. La raison est simple : certaines entreprises importent beaucoup. D’autres, tout en ayant des employés et des activités dans le pays, n’importent pas autant.

La valeur collectée à partir des deux cents plus gros importateurs est plus importante que la valeur perçue auprès des deux cents plus grands contribuables. La raison est simple : Haïti est passé de pays essentiellement agricole à pays essentiellement commercial.

Nous importons tout. Et, de plus en plus, n’importe quoi. Nous importons aussi chaque jour un peu plus qu’hier. Le commerce est notre principale activité, les douanes la première mamelle de l’État.

Les montants disponibles sur les deux tableaux (douanes et DGI) permettent de conduire des analyses, de constater au-delà des statistiques les secteurs porteurs et les vraies orientations de l’économie du pays.

Bien entendu, les contrebandiers ne figurent pas sur la liste. Ne sont pas listés à leur vrai rang. Les rentrées ne permettent pas d’imaginer le non-perçu. Pour le savoir, il faut aller dans d’autres statistiques disponibles en République dominicaine, aux États-Unis d’Amérique, en Chine ou au Panama, nos principales sources d’approvisionnement.

Le Nouvelliste espère un jour pouvoir publier la liste de nos plus grands employeurs, exportateurs, etc. Le journal espère aussi qu'un jour la décote de la gourde cessera d'être l'une des raisons de l’augmentation de nos recettes douanières.

Frantz Duval
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".