Equitation, tennis, football féminin, des succès en trompe-l'œil

Publié le 2018-10-12 | Le Nouvelliste

Cette semaine, Mateo Coles a remporté une médaille d’or aux Jeux olympiques de la jeunesse qui se déroulent à Buenos Aires, en Argentine. Le jeune cavalier défendait les couleurs nationales en équitation. Il a brillé au saut d’obstacles avec son cheval.

Cette performance remarquable permet au pays de décrocher sa première médaille d’or dans une telle discipline. L’exploit du jeune de 16 ans est exceptionnel.

Il y a d’autres cavaliers émérites au pays. Leur succès cependant ne se prépare pas avec des moyens nationaux. Souvent cela se passe grâce aux efforts de leurs parents et, des fois, depuis l’étranger.

Dans le tennis, tous nos compatriotes se réjouissent déjà de la visite annoncée de Naomi Osaka au pays prévue début novembre. Depuis sa victoire à l’US Open, Naomi est la chouchou de tous. Même de ceux qui idolâtraient les sœurs William. La Japonaise a du sang haïtien qui coule dans ses veines. Elle est nôtre. Ses victoires sont nôtres, avons-nous décidé dans un timing de l’appropriation qui frise le dédoublement de personnalité collectif.

Comme pour Mateo Coles, les performances de Naomi Osaka sont l’arbre qui cache… le désert.

Les capacités de la championne n’ont rien à voir avec un quelconque programme national de préparation de jeunes talents du tennis. Victoria Duval, non plus, n’était pas un produit du tennis haïtien. D’ailleurs, depuis le départ de Frantz Liautaud, le tennis haïtien est en hibernation.

Venons-en au football féminin. Cette fois, c’est dans un sport collectif et aimé de tous les Haïtiens que nous avons rencontré l’élite mondiale.

En France, pendant l’été 2018, nos filles ont été jusqu'à la Coupe du monde de leur catégorie. Nous avons vibré et espéré avec elles.

Là encore, l’exploit n’est le fruit d’aucune politique ni d’investissement particulier sur les potentialités de nos footballeuses.

Nous bénéficions du talent pur de ces dames et des efforts de la Fédération haïtienne de football. Un mélange de chance et d’opportunités saisi au bon moment.

En football, en tennis ou en équitation, le capital humain est là. Haïti peut, ici et/ou dans la diaspora rechercher les meilleurs athlètes et concocter une politique sportive cohérente.

Le pays peut aussi choisir sur quelles disciplines il veut parier et se mettre à préparer des équipes et des participations gagnantes.

Il nous faut décider d’une politique. Faire des choix. Parier sur l’avenir avec nos moyens, nos faibles moyens.

On ne peut pas se contenter de récolter les lauriers des autres en croyant que cela constitue une philosophie.

Frantz Duval
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".