Humanitaire/Social

La Fondation Rose Mina de Diègue appelle à l’aide

Publié le 2018-10-18 | Le Nouvelliste

Economie -

Sur la rue Saint-Louis Jeanty à travers la route de Frères, sur la façade principale d’un immeuble, on peut remarquer sur les murs l’inscription identifiant l’orphelinat de la Fondation Rose-Mina de Diègue. Il suffit d’accéder au local pour être attiré immédiatement par la joie de vivre des enfants et des des adolescents. D’autres membres encore de l’orphelinat sont aveugles ou des handicapés moteurs, mais tous aspirent à un mieux-être.

Nous sommes un samedi, en début d’après-midi dans le quartier couramment nommé « Boukan Lapli » par les habitants de la zone. Les responsables, en dépit de l’ambiance joviale apparente des plus jeunes, se font du souci. La fondation a du mal à joindre les deux bouts. La vice-présidente de la Fondation Rose-Mina de Diègue (FRDHAITI), Marie Sandra Edouard, va droit au but. Elle appelle de vive voix à l’aide pour assurer la survie des enfants, des tout-petits de l’orphelinat et de l’école.

Elle aimerait que la communauté aide la FRDHAITI à développer des relations afin de subvenir aux besoins de l’orphelinat, de l’école fondamentale et de la clinique médicale pour que la fondation puisse continuer à desservir la communauté et pour qu’elle puisse éventuellement s’aider elle-même. La vice-présidente préfère particulièrement des dons en nature à cette institution qui vient au secours de centaines de jeunes. Les dons en espèces sont aussi appréciés car ils permettent de satisfairepour qu'elle satisfasse les autres besoins journaliers ou les projets en cours (un rapport est toujours remis aux donneurs). L'urgence maintenant est de sauver l’existence des enfants en leur assurant le pain quotidien et des soins de santé fondamentaux.

La direction de la Fondation Rose-Mina de Diègue profite de l’occasion pour remercier la Banque de la République d’Haïti (BRH) qui octroie à la fondation un don régulièrement et plusieurs particuliers qui assistent la fondation.

L’école Rose-Mina de Diègue se trouve dans les hauteurs de Pétion-Ville en passant par Girardeau, un quartier grouillant de monde tous les jours de la semaine. La zone regorge d’activités commerciales et d’habitats de toutes sortes, sa fraicheur attire sans doute les visiteurs. Diègue garde encore en quelques endroits sa verdure, un oasis, dans ce tohu-bohu environnemental.

L’école de la fondation à Diègue est logée sur un emplacement familial attenant à un terrain de football de fortune et à un sous-commissariat de police. Le bâtiment d’un étage abrite, à la fois, l’école fondamentale de la 1re à la 9e année fondamentale au rez-de-chaussée et une clinique de soins médicaux à la partie supérieure.

Les œuvres de cette fondation proviennent de l’initiative d’une femme, une bienfaitrice, la pasteur Rolande Célestin Fernandez. Voulant aider les nécessiteux de sa communauté qui manquaient pratiquement de tout, en 1995 elle fonda cette institution dénommée désormais « Fondation Rose-Mina de Diègue ».

Elle commença par sponsoriser la formation des matrones pour réduire le taux de la mortalité maternelle et infantile. Puis, elle établit une clinique médicale gratuite pour la zone dans deux containers. Avec le temps, elle se rendit compte que les enfants de la zone n’allaient pas à l’école, faute d’argent. Sans perdre de temps, elle créa une école pour eux.

Au commencement, il n’y avait que 12 enfants à l’école Rose-Mina de Diègue, mais ce nombre a rapidement augmenté en atteignant plus de 350. Un plat chaud était offert à chaque élève chaque jour pour remédier à leurs fréquents évanouissements causés par leurs ventres vides, exacerbés par la chaleur accablante. Mais, depuis les cinq dernières années, la fondation ne peut plus sponsoriser cette nécessité.

Actuellement l’école Rose Mina de Diègue manque de bancs, de tableaux en bon état, de mobilier de toute sorte, de nourriture et d’outils pédagogiques adéquats. La fondation aimerait reconstruire le bâtiment où est logée l'école afin de le rendre convenable et agréable, et le soutien de tout un chacun, particulièrement du ministère de l'Éducation nationale, serait très apprécié (matériaux de construction, etc.)

L’école, qui a reçu 256 élèves durant l’année académique 2017-2018, garde une tradition qui est de recevoir quelque 300 élèves en moyenne depuis sa fondation en 1995. Ne soyez pas surpris d’apprendre que cette institution scolaire reçoit à peine en ce début de mois d’octobre moins d’une cinquantaine d’enfants. Bizarre ? Non, pas vraiment. À Diègue, les habitants de la zone ne seront complètement prêts pour se rendre à l’école qu’en Janvier. En dépit de séances répétées de sensibilisation des responsables, ces mauvaises habitudes persistent du fait de la vie dure.

En ce qui concerne l’orphelinat, lorsque Mme Fernandez fut mise au courant des conditions familiales précaires et négatives de certains élèves, avec l’approbation des parents ou des gardiens légaux, elle décida de les recevoir chez elle pour leur donner un environnement plus stable et plus positif. À une certaine époque, il y avait 96 enfants chez Madame Fernandez. À présent, on peut compter 50, y compris des bébés et des jeunes adultes dans leur vingtaine.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".