Myriam Lauture, la toute première Miss Delmas

PUBLIÉ 2018-10-09
Le dimanche 30 septembre, la toute première édition de Miss Delmas a été bouclée au Café Iguana. C’est Myriam Lauture, 24 ans, étudiante finissante en sciences de l’éducation, qui rentre dans l’histoire comme la première gagnante de ce nouveau concours de beauté et d’intelligence.


C’est sur les cheveux « nappy » twistés finement de Myriam Lauture qu’on a posé pour la première fois la couronne de Miss Delmas, le tout dernier concours de beauté ayant vu le jour en Haïti. La belle de 24 ans confie avoir tenté sa chance à cette compétition pas seulement pour elle-même, mais surtout pour prêcher l’exemple à toutes les femmes de sa génération vivant dans sa commune. « Bien de femmes de ma génération ont des rêves mais n’osent pas lever le petit doigt pour les accomplir parce qu’elles ont peur. J’ai voulu leur montrer qu’on ne réussira pas tant qu’on n’aura pas essayé », affirme la jeune reine de beauté.

Comme les 13 autres concurrentes, Myriam a été mise au parfum du concours en juin. S’en est suivi le casting en juillet où 7 des postulantes ont abandonné l’aventure. Les 7 qui sont restées ont continué le chemin jusqu’au 30 septembre 2018 où l’on a procédé au sacre dans le cadre du Café Iguana.

Myriam, cadette dans sa famille, n’a pas eu beaucoup de mal à convaincre ses parents de la laisser tenter sa chance à Miss Delmas. « Il suffit de pouvoir les éclairer sur les tenants et les aboutissants de chaque projet pour qu’ils vous accordent leur feu vert », explique-t-elle. C’est l’un de ses frères, friand de « missologie » et de fashion, qui lui a servi de coach durant tout le concours. Quand elle a gagné, dit la miss, il y a eu grande fête à la maison pour célébrer une victoire préparée en famille.

Miss Delmas a arrêté de travailler depuis un an pour se consacrer à la préparation de son mémoire de sortie en sciences de l’éducation. Elle est briefée à établir un lien entre la psychologie et l’apprentissage dans ce travail de recherche qu’elle entreprend.

Myriam avoue être pour l’heure un cœur à prendre. Une nouvelle qui devrait ravir tant de nos lecteurs qui sont tout aussi solitaires. Mais vu le joli minois de la demoiselle, les prétendants qui ne veulent pas rater leur cible doivent se hâter.

Myriam Lauture a reçu comme primes un voyage organisé à Saint-Domingue, un laptop, des bijoux et bien d’autres articles. « En remportant Miss Delmas, c’est une voie qui s’ouvre à moi vers d’autres compétitions dont Miss Haïti, Miss World, qui sont bien à ma portée, déclare la gagnante. Je veux continuer à montrer à tant de jeunes filles que qui veut peut et que tout commence avec un essai. »



Réagir à cet article