Jean Henry Céant a-t-il les coudées franches pour obtenir gain de cause dans les deux chambres ?

Publié le 2018-08-09 | Le Nouvelliste

Editorial -

En recevant mardi, au Palais national, une ampliation de l’arrêté le nommant Premier ministre, Jean Henry Céant est habilité, depuis lors, à consulter les blocs politiques dans les deux chambres afin de s’assurer de l’approbation de sa politique générale par les députés et les sénateurs. Les consultations pour obtenir l’aval des deux chambres sur la politique générale du Premier ministre varient d’un président à un autre. En 1996, après sa prestation de serment, le président René Préval avait conduit les négociations pour trouver un accord avec le parti majoritaire, l’Organisation du Peuple en Lutte (OPL). Pendant ses deux mandats, René Préval n’a jamais laissé l’opportunité au Premier ministre nommé de négocier avec les blocs politiques au Parlement.

Arrivé au pouvoir en mai 2011, Michel Martelly avait subi les revers des deux chambres sur le choix de deux Premiers ministres. En mai 2012, il avait laissé à Laurent Lamothe le soin de conduire les négociations avec les blocs parlementaires dans les deux chambres. Depuis lors, les blocs politiques au Parlement ouvrent les portes de la Primature à un Premier ministre en échange de postes dans l’administration publique et des espèces sonnantes et trébuchantes. La politique générale de Jack Guy Lafontant a été approuvée par les deux chambres après d’intenses négociations entre le président Jovenel Moïse et les parlementaires des deux branches du Parlement.

Ordinairement, quand un parti politique obtient la majorité de sièges dans l’une des deux chambres, c’est le directoire du parti qui engage les négociations avec le président en exercice. Dans le cas du Parti Haïtien Tèt Kale (PHTK), le directoire n’avait joué aucun rôle dans l’approbation de la politique générale de Jack Guy Lafontant. Actuellement, il ne peut non plus prendre une décision sur l’approbation de la politique générale du Premier ministre nommé Jean Henry Céant. Dans ce contexte, le PHTK peut-il être considéré comme un parti politique qui dispose d’une majorité au Parlement ? Ces députés et sénateurs qui ont été élus sous la bannière du parti au pouvoir vont-ils se porter une nouvelle fois candidat sous la bannière de ce parti ?

Pour l’instant, le Premier ministre nommé comprend la réalité dans les deux chambres du Parlement. Il est en train de discuter avec plusieurs groupes de députés et de sénateurs afin de dégager une majorité dans les deux assemblées législatives haïtiennes. Il est assez difficile de savoir si Jovenel Moïse va entrer en pourparlers avec différents groupes de parlementaires pour faciliter la tâche à Jean Henry Céant comme il l'avait fait pour Jack Guy Lafontant. La conjoncture est différente, mais les exigences des parlementaires n’ont pas changé de Jack Guy Lafontant à Jean Henry Céant. En dépit des accusations de toutes sortes qui pèsent sur le Parlement, la plupart des députés et des sénateurs n’ont qu’un souci, celui de préparer la voie à leur réélection. Ils n’en ont cure de l’image négative de l’institution.

Lemoine Bonneau

lbonneau@lenouvelliste.com

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".