MINUJUSTH, PNH, la présidence, des signes de détente

Publié le 2018-08-01 | Le Nouvelliste

Editorial -

Le président Jovenel Moïse a effectué mardi une visite de courtoisie à la direction générale de la Police nationale d’Haïti. Une visite pleine de significations dans un contexte où le manque de soutien du président Jovenel Moïse au directeur général de la PNH Michel-Ange Gédéon était visible. Ce qui constituait une aubaine aux gangs armés qui imposent leur loi dans certains quartiers de Port-au-Prince et des villes de province. Cette visite du chef de l’État au chef de la police est aussi importante quand on se rappelle la décision du Conseil supérieur de la police nationale de restreindre les pouvoirs de Michel-Ange Gédéon.

Les changements opérés au sein de la PNH à la suite de la visite de Jovenel Moïse rentrent-ils dans un plan pour contrer l'action des bandits qui sèment le deuil au sein de la population ? Les habitants de Martissant et de ses environs peuvent-ils espérer la fin de leur calvaire avant la réouverture des classes ? Martissant, où les gangs armés font la loi depuis des mois, reste une tache noire dans le bilan de Michel-Ange Gédéon. Ce n’est pas non plus une bonne note pour l’administration Moïse/Lafontant qui semble jusqu’ici minimiser ce qui se passe dans ce quartier. Il faut pourtant mettre hors d’état de nuire les bandits pour que les élèves de Martissant et ses environs puissent reprendre le chemin de l’école en toute sérénité. Comme les élèves, les membres de la population qui traversent régulièrement Martissant pour vaquer à leurs activités attendent les retombées des changements opérés au sein de la PNH suite à la visite du président Jovenel Moïse.

Parallèlement à la visite du chef de l’État à la direction générale de la PNH, le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a annoncé mercredi la nomination de Helen Meagher La Lime, des États-unis, en tant que son Représentant spécial pour Haïti et chef de la Mission des Nations unies pour l'appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH). Cette décision intervient plusieurs mois après que le secrétaire général de l’ONU avait décidé de rappeler son représentant en Haïti, Susan D. Page, sur la demande du gouvernement haïtien, suite à la publication d’un communiqué saluant la nomination d’un juge pour instruire les plaintes concernant le dossier PetroCaribe. Mme Page avait également salué l’initiative et le rôle actif des citoyens haïtiens et de la société civile engagés dans la lutte contre la corruption et l’impunité.

La nomination d’un nouveau représentant du secrétaire général de l’ONU en Haïti est peut-être un signe de détente entre le gouvernement haïtien et les autorités onusiennes. Peut-être que les autorités haïtiennes sont prêtes à accepter les commentaires d’un diplomate onusien sur la dilapidation des fonds PetroCaribe ! Il se pourrait aussi que l’une des deux parties ait reconnu son tort. Peut-être que la MiNUJUSTH s’engage à ne plus commenter le dossier PetroCaribe ! Ce serait un appui à l’impunité et à la mauvaise gouvernance.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".