Vers la promotion de l’entrepreneuriat au niveau scolaire

Le samedi 30 juin 2018, l’organisation des Entrepreneurs en action pour le progrès économique et social (EAPES) a, simultanément, clôturé le programme de la Caravane de l’entrepreneuriat scolaire (CES) et commémoré la troisième édition de la Journée des jeunes entrepreneurs (JJE), au local de la Banj à Delmas. Ces deux activités, lancées conjointement avec l’Association pour la promotion et le progrès de l’entrepreneuriat social et solidaire d’Haïti, visent à promouvoir l’entrepreneuriat en Haïti.

Publié le 2018-07-03 | Le Nouvelliste

Economie -

Plusieurs jeunes écoliers et étudiants haïtiens, cherchant à créer de petites et moyennes entreprises, se sont réunis samedi dernier à l’occasion de la clôture de la Caravane de l’entrepreneuriat scolaire (CES) et de la Journée des jeunes entrepreneurs (JJE). L’organisation de ces programmes, tendant à encourager les jeunes gens du pays à prendre des initiatives susceptibles de créer des emplois, a été pour eux le moment opportun de rencontrer de jeunes entrepreneurs de renom.

L’entrepreneuriat, selon le président des Entrepreneurs en action pour le progrès économique et social, Hans Michel Beaugélus, constitue un levier capable de créer des emplois et de contribuer au développement du pays. En ce sens, ajoute-t-il, il convient de commencer à la base, avec la formation des jeunes gens. Parallèlement, le numéro un de l’EAPES qui regroupe des jeunes entrepreneurs qui sont à l’origine de nombreuses entreprises, dont « Papito’z », a invité d’autres institutions à investir dans la formations de jeunes Haïtiens.

Hans Michel Beaugélus a rappelé dans la foulée que cette journée, commémorant l’entrepreneuriat, a succédé à la Caravane de l’entrepreneuriat scolaire (CES), lancée depuis janvier 2018. Au total, 10 centres d’enseignement classique et supérieur de la région métropolitaine de Port-au-Prince ont participé à ce programme de formation. Sur sa trajectoire, de janvier à mai 2018, la CES a permis à près de 2 000 jeunes de suivre des formations sur l’étude de marché, le montage de projet et, entre autres, le business canevas.

Par ailleurs, certains jeunes ayant participé à la Caravane de l’entrepreneuriat scolaire ont présenté des projets qu’ils ont eux-mêmes montés. Des projets qui, de l’avis de Hans Michel Beaugélus, sont empreints d’originalité, d’innovation et de réalisme. Présentant leurs projets suivant la méthode « elevator pitch », Sanon Rodanime et Angeline Beaudry ont convaincu le jury composé de Marc Alain Boucicault, Raoul Junior Joseph et Woodginy Etienne. Tour à tour, ils ont respectivement démontré la faisabilité et la rentabilité d’une entreprise de fabrication de détergent et d’une plateforme technologique.

Entre prestations culturelles et remise de certificats aux 24 formateurs de la CES, au cours de la Journée des jeunes entrepreneurs, les participants en ont profité pour discuter des moyens de lancer leurs entreprises afin de réduire le taux de chômage qui ne cesse de s’accroitre en Haïti. Entre-temps, les responsables de l’EAPES ont promis d’accompagner les entrepreneurs en herbe afin d'augmenter les petites ou moyennes entreprises jouant un rôle prépondérant dans la croissance économique d’un pays.

Réagir à cet article