L’épidémie de choléra toujours en cours, mais en baisse d’intensité selon l’OCHA

Publié le 2018-03-07 | Le Nouvelliste

National -

Il semblerait que le plus dur soit passé. 8 années après, l’horrible épidémie de choléra amorce son recul. Pour l’année 2018, les données reflètent une réduction significative. Les résultats enregistrés en 2017 ont noté le plus bas nombre de cas suspects de choléra enregistrés en une année depuis le début de l’épidémie en 2010, a révélé le dernier bulletin humanitaire de l’OCHA (United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs) .

Entre la première et la quatrième semaine du mois de janvier, le taux de consultations pour la maladie du choléra a chuté. « En janvier 2018, 432 nouveaux cas suspects et 4 décès ont été rapportés, soit une baisse respective de 77% et 87%, en comparaison à janvier 2017. Les premières semaines de 2018 sont donc les plus basses jamais enregistrées depuis le début de l’épidémie », indique le bulletin de l’OCHA, soulignant que le taux d’incidence pour 2017 a été de 0.12%, soit très proche de l’objectif du Plan d’élimination moyen-terme (PNEC) qui vise 0.1% à la fin de l’année 2018. Cependant, a-t-il fait savoir, la surveillance et la réponse doivent se poursuivre suivant le même niveau d’intensité pour ne risquer une reprise de l’épidémie courant 2018. Car l’ensemble du pays reste toutefois à la phase épidémique.

Cette diminution, selon ce qu’a fait savoir l’OCHA, est constatée dans presque les départements du pays ; Ouest (89), Sud (3), Sud-Est (3), Nord-Ouest (65), Artibonite (136), Centre (79), Nord-Est (1), Nord (56), Grand ’Anse (0), Nippes (o). Dans l’objectif d’éradiquer la pandémie de choléra sur tout le territoire, l’OCHA a fait savoir que l’OPS/OMS continue à appuyer les départements qui notifient des cas suspects de choléra et cela se fait en partenariat avec CRF4 en cas de flambée.

Pour appuyer la surveillance épidémiologique et capacité de laboratoire, le dernier bulletin humanitaire de l’OCHA (United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs) a fait savoir que l’OPS/OMS organisé des activités suivantes ; formation sur les outils de surveillance épidémiologique dans les CTDAs, investigations des décès institutionnels dans les CTDAs et décès communautaires, mise en place et renforcement des infirmières labo-moto pour le suivi et transport de Cary Blair dans l’Artibonite, le Centre et l’Ouest. 314 Cary Blair ont été distribués, la mise en place et renforcement des infirmières labo-moto pour le suivi et transport de Cary Blair dans l’Artibonite, le Centre et l’Ouest. 314 Cary Blair ont été distribués.

Plus loin, l’OCHA a rappelé que le secteur choléra avait demandé 21,7 millions USD pour répondre aux cas de choléra attendus cette année et pour espérer atteindre zéro cas avant la fin de 2018. Un montant qui s’inscrit dans le plan de réponse humanitaire révisé 2017-2018 (HRP) lancé en janvier 2018. A ce jour, dit-il, l’UNICEF est financé à hauteur de 5 millions USD pour poursuivre les efforts (environ 35% du budget requis pour la réponse communautaire) et la mobilisation de fonds additionnels est en cours.

Réagir à cet article