Hommage à Max Pénette

Publié le 2018-03-01 | Le Nouvelliste

Société -

La Fondation des anciens de Saint-Louis de Gonzague pleure le départ de Max Altagracia Pénette de la promotion 39-40 de l’Institution Saint-Louis de Gonzague. Membre fondateur de la FASLG, doyen de la fondation, Max Pénette, a témoigné tout au long de sa vie un attachement viscéral à son alma mater, l’Institution Saint-Louis de Gonzague, attachement qui s’est matérialisé par l’engagement actif comme professeur de mathématiques à Saint-Louis pendant de nombreuses années. Et comme si cela ne suffisait pas, Max Pénette embrassa également la cause de supporter l’oeuvre des Frères de l’Instruction chrétienne en Haïti à travers la Fondation des anciens de Saint-Louis de Gonzague qu’il porta sur les fonts baptismaux, et à laquelle il offra un support indéfectible jusque dans ces dernières années. Faisant ainsi résonance de la citation du mathématicien français Charles Hermite

qui disait : « En mathématiques, nous sommes davantage des serviteurs que des maîtres. »

En effet, Max Pénette, mathématicien, éducateur, philanthrope, fonctionnaire public, entrepreneur, s’était mis au service des autres, de sa communauté, de sa ville, et de son pays, avec un zèle qui devrait servir d’exemple aux générations qu’il a contribué à former, et dont nous nous inspirons à la FASLG. Max Pénette disait lui-même: « Le bien ne fait pas de bruit, et le bruit ne fait pas de bien ». Mais nous ne saurions passer sous silence l’oeuvre de cette vie de service dans l’éducation, dans l'encadrement des enfants défavorisés, à la mairie de Pétion-Ville, dans les associations et fondations. Max était aimé et admiré en retour par tout un large cercle de personnes qu'il a touchées au cours de son existence dont beaucoup de Saint-Louisiens qui l’ont connu et pratiqué. Nous souhaitons que les bons souvenirs aident

tout un chacun à voir plus clair dans la brume de la douleur que nous partageons aujourd'hui.

Une personne aimée n’est jamais oubliée tant que vous détenez sa mémoire dans votre coeur. L’Institution Saint-Louis de Gonzague et la Fondation des anciens de Saint-Louis de Gonzague gardent vive la mémoire de Max Pénette à travers la bourse d’études classiques qui porte son nom. Max Pénette avait fait le rêve d’une Haïti juste où l’éducation de qualité serait garante de la prospérité collective. Avec Maryse, et les autres membres de la famille, la FASLG veut oeuvrer à la concrétisation de ce rêve et lancer l’Initiative Max Pénette (IMP) de promotion de l’éducation de qualité en Haïti.

Va en paix Max !

Auteur

Réagir à cet article