Incendie criminel

Le marché \" Tête Boeuf \" s\'envole en fumée

Des tôles carbonisées, des mûrs fissurés et branlants, des trétaux calcinés... c\'est tout ce qui reste du marché Tête-boeuf. Ce mardi 31 mai 2005, vers 12h 30, des dizaines de bandits armés, après avoir tiré des raffales d\'armes automotiques, ont lancé des cocktails molotov sur le marché.

Publié le 2005-05-31 | Le Nouvelliste

Des cris, des pleurs... se mêlent aux coups de feu tirés dans les parages du Bel-Air. Huit véhicules stationnés devant le sous-commissariat du Portail Saint-Joseph sont la proie des flammes. De lourdes fumées s\'élèvent dans l\'aire du marché de Tête-boeuf. Des agents de la Police Nationale et des soldats du contingent Brésilien des forces onusiennes essaient vainement de garder à distance les curieux, les victimes, les journalistes... Il est 14h20. Les flammes se font plus menaçantes. On ne sait pas encore combien de marchands ont péri dans les flammes. Ni la quantité de marchandises brûlées. Mais plusieurs personnes tuées par balles ou disparues dans les flammes ont été enregistrées. Plus d\'une dizaine de personnes, dont un policier, ont été aussi atteintes par les balles des bandits auteurs de ce forfait. 15h 30. Les efforts des sapeurs-pompiers pour maîtriser le feu sont restés vains. Les flammes ont gagné du terrain. Tous les dépots environnants le sous-commissariat sont attaqués par les flammes. Des brasiers se sont élevés dans plusieurs ateliers spécialisés dans la vente de planches et de poteaux en bois également dans les bâtiments attenants à l\'église St Joseph. La mort dans l\'âme Certains marchands de la zone restent muets. Seuls leurs yeux traduisent leur désarroi. D\'autres, les deux mains sur la tête, pleurent amèrement. Ils pleurent leurs amis, leurs collègues, leurs enfants... et pour leurs marchandises disparues dans l\'incendie. Pour certains, la folie n\'est pas loin. Tandis que d\'autres réclament la mort. Le nom du Christ est aussi invoqué. Beaucoup s\'en remettent à Dieu. La plupart d\'entre eux ont essayé de sauver ce qui peut être sauvé. Des porte-faix et des habitants de la zone ont charrié des planches, déplacé des tonneaux d\'huile d\'un point à un autre. De temps à autre, ils se font chasser par la fumée, insupportable et aveuglante. Un coup planifié Les gens qui se trouvaient sur place, au moment de l\'irruption des bandits, déclarent ne pas pouvoir évaluer le nombre d\'hommes armés, responsables de ce sinistre. Selon le témoignage d\'un policier cantonné dans le sous-commissariat du Portail Saint-Joseph, les bandits ont tout d\'abord encerclé le marché. Puis se sont mis à tirer partout, notamment sur le sous-commissariat. « C\'était la panique totale, les marchands couraient dans tous les sens... », a déclaré le policier. « ...Ensuite, à l\'aide de coktails molotov, les bandits ont mis le feu dans les quatre coins du marché et dans tous les véhicules parqués devant le sous-commissariat... », poursuit-il. De ce lot de véhicules, on relève plusieurs comionnettes et trois véhicules appartenant à des policiers du sous-commissariat. Après leur forfait, les bandits ont disparu comme ils étaient venus: sans crainte et sans peur, a déclaré un jeune homme qui vend de l\'eau en sachet dans les environs, témoin oculaire du crime.
Gaspard Dorélien gasparddorélien@lenouvelliste.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".