Collège Saint Paul/LTL/Confrontations

Un directeur d'école en garde à vue

Publié le 2005-06-01 | Le Nouvelliste

Le Collège Saint-Paul situé à la rue portant le même nom, à proximité du Lycée Toussaint Louverture, a repris service le lundi 23 mai 2005 après plus de deux (2) semaines de fermeture. Cet établissement scolaire mixte qui dessert sa clientèle depuis plusieurs décennies a été contraint de fermer ses portes suite aux altercations violentes ayant opposé ses élèves à ceux du Lycée Toussaint Louverture à la fin du mois dernier. Suite à ces altercations, un élève du lycée, Emmanuel Matthieu, a été blessé par balles au bras gauche. Ce dernier est actuellement en convalescence après avoir subi une intervention chirurgicale. Sa vie n'est pas en danger, mais il pourrait garder des cicatrices indélébiles, affirme un de ses proches. Il reçoit pour l'instant des soins à domicile. Le directeur du collège Saint-Paul, Fénol Huguens, accusé d'avoir tiré et blessé le lycéen, est actuellement en garde à vue en attendant les résultats de l'enquête. Ces violences entre élèves de ces deux (2) établissements voisins ne sont pas nouvelles. Elles deviennent presqu'une habitube. Une coutume. Une pratique. Un feuilleton. Car chaque année, ils s'affrontent presque régulièrement. L'affaire est pour l'instant pendante devant le tribunal correctionnel. Mercredi 11 mai 2005, six (6) élèves ont été arrêtés par la police suite à un nouvel affrontement opposant les élèves de ces deux institutions scolaires. Des objets de toutes sortes avaient alors été lancés, des blessés ont été enregistrés dans les deux camps. La police a dû intervenir en utilisant des grenades lacrymogènes pour disperser les deux camps. En dépit de l'intérim assuré à la direction du collège par l'un des enseignants, M. Géthro, les élèves fréquentant cet établissement scolaire ne se sentent pas en sécurité. Certains d'entre eux ne viennent plus à l'école alors que la période d'évaluation avance à grands pas. Ceux qui « bravent » le danger pour venir assister aux cours viennent en couleur et, à la fin des cours, laissent l'école à la sauvette, affirment Guerda et Johanne, deux élèves en classe de rhéto au collège Saint-Paul. A l'origine, c'était une histoire de coeur. En effet, le lycée n'est pas mixte et ses élèves ont parfois leur petite amie fréquentant le collège Saint-Paul. Et chaque année, des scènes de jalousie opposant lycéens et collégiens se soldent par des discussions, des disputes violentes pour enfin aboutir à des batailles rangées entre élèves. Pour ce nouvel épisode, les deux (2) camps se rejettent la responsabilité de ce qui s'est passé. Les proches du directeur du collège Saint-Paul accusent les élèves du lycée d'avoir délibérément attaqué le directeur du collège M. Fénol Huguens. Et celui-ci, aurait déguéné et tiré pour sauver sa peau. « C'est purement, disent-ils, un cas de légitime défense ». « Ils nous ont lancé des pierres et des tessons de bouteille. Nous avons riposté et cela a mal tourné », a fait savoir un élève du Collège Saint-Paul. Les lycéens, de leur côté, disent n'avoir fait que réagir à l'assaut des élèves du collège qu'ils traitent d' ''assaillants''. « Nous avons riposté avec les pierres et autres débris venant de l'autre côté », a déclaré un lycéen en classe de troisième. Ce conflit opposant les élèves fréquentant ces deux (2) établissements ne date pas d'hier. Chaque année, loin d'arriver à une solution, on assiste à l'agravation des hostilités impliquant cette fois-ci les plus hauts responsables du collège. L'Etat, à travers le Ministère de l'Education nationale (MENJS), la Direction départementale de l'Ouest de l'Education (DDO), la Direction de l'Enseignement privé et du Partenariat (DAEPP), la Direction de l'Enseignement secondaire (DES) ... devrait pouvoir trouver une solution à ce problème.
Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".