Renaissance / Encre d'Or & RTVC

JhonSteve Bruenasch pour un triomphe au Marriott

Publié le 2017-08-28 | Le Nouvelliste

Fatima chante « Chimen limyè » de JhonSteve Bruenasch avant l'entrée en scène de cet artiste au Marriott. Il est électrisant le spectacle organisé par Encre d’Or et radiotélévision Caraïbes (RTVC). Ce samedi, en plein air, à l’hôtel Marriott, l’onde de sa voix traverse l’assistance et fait ressusciter des souvenirs patriotiques de jeunesse remplis de rêves et d’espoir pour Haïti. Elle chante une époque où l’espoir était permis.

Au spectacle baptisé « Renaissance », l’assistance chante les strophes de la chanson avec Fatima. Les jeunes d’aujourd’hui, les membres de la génération 90 brûlent d’une voix pleine de flamme pour les paroles de ce chanteur qui avait disparu du paysage de la scène en Haïti.

« yon gwoup atis yon gwoup sanba

leve maten yo pran lari

tonbe pale

tonbe chante

jwe tanbou pou sa chanje

pou lanmou pa mouri

pou nou sove on nasyon

pou lanmou pa mouri

sove nasyon an

yo t ap pale yon bèl pawòl

ke tout timoun yo te renmen

pawòl sila te vle sanble

miray Jeriko

ki tonbeeeeee

woyoyy woyoyoy woyoyooooo

woyoyooooo

sanba yo rele

sanba yo tonbe

nan lari nan prizon

yo mouri nan raje

sanba yo releeeee rele laye

ey ey ey ey, ey ey eey (bis)

Des larmes de joie au bout du cœur

La rumeur publique croyait qu’il était mort et enterré. Ses chansons continuaient à se répandre dans les médias de la capitale et de la province ; des jeunes comme Fatima, Stéphane Évéillard, ou Claudia B. d’Akoustik fanm kreyòl promenaient les succès de Bruenasch sur toutes les scènes où elles passaient.

« C’est avec beaucoup d’émotion, de larmes de joie au bout du cœur que Encre d’Or et RTVC présentent ce spectacle baptisé Renaissance qui fait renaitre une gloire, un artiste hors pair dont l’art transcende le temps », a déclaré solennellement Erna Préservil, la présidente d’Encre d’Or, cette institution qui organise des événements culturels de grande facture en Haïti. Elle voit dans cet enfant du pays né à Jérémie dans la Grand’Anse, un éveilleur de conscience, un samba dont les paroles sont un appel à la lumière, cette énergie qui a la vertu de repousser les forces de l’inertie en Haïti.

Ce soir quand JhonSteeve Bruenasch fait son entrée en scène et prononce le mot « Lumière ! », une salve d’applaudissements l’accueille ; des gens accourent pour être plus près de la scène. Un jeune n’en croit pas ses yeux. Il déclare même à un copain : « Ce n’est pas lui, je te dis. Il ne peut pas être aussi jeune. Ce Steve Bruenasch là que Brégard Anderson de Radio télé Caraïbes annonce au public c’est du «fek» ! » Mais quand la voix du chanteur, pleine de puissance, s'elève, il comprend que n’importe qui ne peut pas avoir cette tessiture vocale. En effet, la chaleur, l’amplitude, la mélodie qui vous enveloppent font tomber tout doute. « C’est bien lui. C’est bien cette voix qui chante dans l’émission Ramase. C’est JhonSteve Bruenash », dit-il, enthousiaste.

Tout le monde chante avec l'artste.

« yon gwoup zanfan ki fè yon rèv

an 2004 te pran lari

yon rèv renmen

yon rèv lapè

kote nou tout pitit solèy

te vin sove lanmou n

pou n sove yon nasyon

pou lanmou n pa mouri

nou t ap chante

yon chan daki ke tout nasyon an te renmen

chante sila te vle sanble

ak lakonsyans revolisyon an woooo

woyo woyoyoyoyoyoyy (3 fwa)

(refren)

an 2004 woyoy

sanba yo pran lari

pou yo sove yon nasyon

chanje mantalite yo (bis)

chèche chimen lavi

chimen lanmou

chimen limyè. »

Ainsi les succès, malgré une petite pluie fine et persistante, défilent avec la même intensité sur la scène. On chante Larelèv, Madanm, Linyon, Se ki yès ?, Yawe avec la passion des premières heures des militants qui brandissaient la bannière du changement d’Haïti dans les universités, à l’école, l’église, dans les partis politiques et sur le béton.

Un groupe de musiciens sert avec brio l’ancienne étoile de Tonm Tonm : Stevenson Michel (keyboard), Michelet Augustin (saxe), Emmanuel Smith (guitare), Watson Joseph (basse), Clark Monumat (batterie), Brusly Doumec et Feguitha François (percussion).

La chorale Akoustik fanm kreyòl a bien servi la prestation du fils prodigue d’Haïti qui a reçu plusieurs plaques d’honneur.

Le duo Encre d’Or et RTVC a remis Bruenasch sous les feux des projecteurs. Il a orchestré un spectacle au Marriott avec le groupe Boukman Eskperyans et la troupe de danse du Théâtre national.

Après le spectacle, dans les coulisses de l’hôtel, JhonSteve Bruenasch a exulté : « C’est un miracle attendu. Je savais que je devais jouer en Haïti. Ce qui s’est passé au Marriott est extasiant ! Les gens ont formé une auréole autour de mon nom. J’étais là, je n’avais même pas besoin de chanter. L’assistance chantait pour moi. J’ai vécu ce moment comme une apothéose. »

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".