Women Biznight, le rendez-vous des femmes entrepreneures

La Chambre de commerce des femmes entrepreneures d’Haïti (CCFEH) a organisé la cinquième édition de Women Biznight le jeudi 24 août 2017. Pour cette soirée réalisée à l’hôtel El Rancho, le Dr Marie Roberte Laurent, propriétaire de Belzèb, et Ketely Guilite Thomas, propriétaire de Thomas Sécurité S.A., étaient sur le panel pour partager leurs expériences avec leurs pairs. Une belle soirée de réseautage.

Publié le 2017-08-28 | Le Nouvelliste

Créée en 2016, la Chambre de commerce des femmes entrepreneures d’Haïti (CCFEH) est un réseau de femmes d'affaires et de professionnelles haïtiennes ayant pour objectif de promouvoir l’entrepreneuriat féminin à travers une participation active des femmes à la vie économique haïtienne. Dirigée par Daniella Jacques, cette jeune entité a déjà entrepris différentes initiatives, dont le « Women Biznight ». Ces dernières sont des soirées de réseautage ayant pour but de créer un espace d'apprentissage où les femmes entrepreneures peuvent partager leurs connaissances, expériences, astuces afin de servir de modèles à de jeunes entrepreneures.

Pour ce jeudi 24 août 2017, le Dr Marie Roberte Laurent et Ketely Guilite Thomas étaient les femmes à l’honneur. Dans son intervention, le Dr Laurent a raconté comment elle s'est inspirée de son divorce pour mettre sur pied, dans les années 2000, l’entreprise Belzèb spécialisée dans les thés. Après avoir passé près de 8 ans à la Grenade, elle est revenue en Haïti mettre son expérience au profit de son pays. « Il faut trouver un champ, une chose que l’on aime avant de choisir de s’y investir. La passion est une chose fondamentale à la réussite d’une entreprise. Avant, j’étais une simple employée, je surveillais les congés et je prenais beaucoup de jours off. Mais depuis que je m’occupe de mon entreprise, je ne me soucie plus de congés, car j’ai toujours l’impression de m’amuser en travaillant », a confié cette entrepreneure qui a développé toute une gamme de produits, huiles, savons, thés, à base de produits naturels.

Seule femme propriétaire d’une agence de sécurité en Haïti, Ketely Guilite Thomas, a émaillé son témoignage d’anecdotes retraçant les différents obstacles qu’elle a dû surmonter pour monter et maintenir en vie la Thomas Sécurité S.A. D’autant plus qu’évoluer dans ce monde d’hommes n’est pas évident. Les discriminations et les stéréotypes à l’endroit des femmes ont la vie dure en Haïti. Par exemple, après 2010, l’agence a pu respecter un quota de 30 % de femmes dans son personnel, car les organisations non gouvernementales ou internationales l'exigeaient. Depuis le départ de ces entités, elle est seulement arrivée à maintenir environ 10 % de femmes. « Je ne sais pas pourquoi, mais les Haïtiens ne veulent pas avoir des femmes comme agents de sécurité. Pourtant d’expérience, les femmes sont souvent plus compétentes et plus soucieuses de leur travail que beaucoup d’hommes », a confié la PDG, bien que l’on soit conscient que les femmes sont moins enclines à se tourner vers ce genre de métier par rapport aux hommes. En plus de la passion, elle ajoute volontiers la ténacité comme une qualité sine qua non pour réussir comme entrepreneur.

De l’avis de Daniella Jacques, une des chefs de file, le « Women Biznight » est aussi un moyen de donner la visibilité à la contribution des femmes dans la création de richesses et d'emplois. « Car, autant que les hommes, si ce n'est pas plus, les femmes ont pris des initiatives louables que toute la société devrait connaître. »

À noter que,pour cet événement où l’assistance était composée majoritairement de jeunes entrepreneures, des représentants du Programme d’appui national à la structuration de l’entrepreneuriat haïtien (PANSEH) étaient présents. Bien avant le lancement des débats, Camélia Dion, conseillère en entrepreneuriat féminin de ce programme en a profité pour faire un exposé sur l’entrepreneuriat vert.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".