De Washington à Cayenne, les millions se suivent

Publié le 2005-03-21 | Le Nouvelliste

" Le seul obstacle au développement d'Haïti, c'est les Haïtiens! ", a déclaré le Premier ministre Gérard Latortue, ce lundi. S'il y avait un Berthold Brecht en Haïti, il aurait suggéré à notre Premier ministre de réclamer de la communauté internationale un autre peuple à diriger... Certes, il y a de quoi perdre son latin quand de voyages en visites les jours se suivent et l'espoir s'épuise. Car, encore une fois, un rendez-vous important pour la gouvernance vient d'accoucher d'une souris à Cayenne. Les conférences se suivent et se ressemblent : la communauté internationale présente un gros melon qui représente le paquet d'aides qui est octroyé à Haïti, puis, chaque pays, chaque institution, vient faire son show et vante les qualités de sa tranche de melon. Si on compte sans faire attention, on peut croire que le pays est riche à milliards et que seule la mauvaise foi des Haïtiens est la cause de nos malheurs. En fait, depuis le départ pour l'exil de Jean-Bertrand Aristide, le principal changement est dans les annonces. Haïti a emmagasiné un beau et gros paquet d'annonces : 1 milliard 300 millions à Washington, 800 millions à Cayenne, huit millions du Canada, un million par-ci, cinq millions par-là. Que nennie ! Tous ces millions ne s'additionnent pas et, de conférences en visites, nous reculons. L'horizon de l'aide s'éloigne parce que le monde a d'autres priorités et surtout parce que d'un Premier ministre à l'autre, d'un régime à un autre, la communauté internationale ne fait pas confiance à l'entité qui s'appelle Haïti. Autre signe de recul, voilà que Cayenne nous propose, nous impose de dépenser 800 millions en huit mois. Alors que depuis juillet 2004 et les promesses faramineuses de Washington, le gouvernement Latortue attendait. Pire, finis les gros projets structurants et les investissements lourds. Pour paraître tenir leurs promesses, les bailleurs de fonds nous proposent d'aller vite, de faire « presse presse » de petits projets qui vont changer la vie de la population au jour le jour. De l'essence pour l'EDH, des millions pour balayer les rues. Des fonds pour fouiller quelques latrines et distribuer aux ménages des poulets. La liste des projets approuvés, 380 en tout, est édifiante et symptomatique de notre déchéance. Dans douze mois, quand la population demandera des comptes, les responsables passeront encore une fois pour des voleurs et des pas sérieux. "Agenda pour Haïti" « L'agenda pour Haïti », liste de près de 380 projets d'un coût total de 750 millions d'euros pour la reconstruction d'Haïti durant l'année 2005, a été adopté vendredi à Cayenne (Guyane Française) par une Conférence ministérielle des bailleurs de fonds. Quelques exemples de projets : Routes: réhabilitation du corridor routier de la partie nord de l'île entre Cap-Haïtien et Dajabon en République Dominicaine et aménagement du bâtiment de douanes entre Haiti et la République Dominicaine - projet de 45 millions d'euros piloté par Haïti et l'Union Européenne. Utilisation de la brigade du génie militaire du Chili pour la réfection des routes. Electricité: réhabilitation de 4 groupes thermiques de la banlieue de Port-au-Prince (Haïti/Etats-Unis/France : France 2,75 millions euros, USA : 500.000 dollars). Reboisement : implantation de pépinières (Brésil : 500.000 dollars). Adduction d'eau potable à Dory (Canada : 500.000 euros). Agriculture: projets d'amélioration des filières de production de la mangue francisque dans la région de l'Antibonite (UE : 450.000 euros). Promotion de l'autoproduction d'aliments frais dans les Gonaïves (Argentine : 90.000 dollars). Santé : fourniture de médicaments anti-sida à 9.000 patients, dépistage du VIH pour 150.000 personnes (Fonds mondial contre Sida/Etats Unis : 40 millions de dollars). Police : formation technique d'inspecteurs et de policiers haïtiens (Haïti/Mexique/France- 25.000 dollars). Société Civile: programme de développement des structures communautaires (paysans, femmes) dans la région des Cayes (Secours catholique/Caritas, 1 million d'euros). Amélioration des conditions de vie sanitaires des victimes de la tempête Jeanne dans la région des Gonaïves (Canada/France) 1 M euros.
... Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".