Latortue part confiant à Cayenne

Publié le 2005-03-17 | Le Nouvelliste

Le Premier ministre Gérard Latortue a laissé le pays ce jeudi 17 mars à destination de la Guyanne Française où il doit participer à la réunion des bailleurs à Cayenne. La délégation haïtienne accompagnant le Premier ministre à cette réunion est composée, entre autres, des ministres de l'Economie et des Finances, Henri Bazin; des Affaires Etrangères, Hérard Abraham; des Travaux Publics, Transports et Communications (TPTC), Fritz Adrien et de l'Agriculture, Philippe Mathieu. Ces autorités comptent présenter le plus lourd paquet de projets que détient le gouvernement haïtien et qui nécessite de très grands financements. Plus d'une année après la conférence des donateurs qui s'est tenue à Washington, le gouvernement intérimaire, au terme de cette nouvelle invitation de la communauté internationale, espère voir la matérialisation de beaucoup de promesses d'aide faites par les bailleurs de fonds et les pays amis d'Haïti. Le Canada augmente son aide à Haïti Dans le cadre d'une conférence de presse au Salon diplomatique de l'Aéroport Toussaint Louverture quelques minutes avant le départ de Latortue pour Cayenne, le ministre des Affaires étrangères du Canada, M. Pierre Pettigrew, a annoncé au nom de la ministre de la Coopération internationale, Mme Aileen Carroll, que le Canada accordera 8 millions de dollars pour soutenir les efforts de stabilisation et de reconstruction en Haïti. De cette contribution, 3.9 millions de dollars serviront à renforcer la capacité du gouvernement d'Haïti à diriger la mise en oeuvre du Cadre de coopération intérimaire (CCI), afin de renforcer les capacités du gouvernement haïtien sur les plans de la planification, de la mise en oeuvre, du contrôle et de l'évaluation. Une deuxième tranche de 2.9 millions devra aider le pays, affirme Pierre Pettigrew, à satisfaire les exigences financières requises pour devenir membre de la Banque de développement des Caraïbes. « Cette adhésion est essentielle parce que le dialogue sur les politiques entre Haïti, la communauté des Caraïbes et les donateurs orientera le programme de réduction de la pauvreté », souligne le chancelier canadien. La dernière tranche de 2 millions de dollars sera octroyée à l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), poursuit Pettigrew. Cette somme permettra à cette institution de venir en aide aux exploitants agricoles de la région des Gonaïves dont les terres ont été dévastées par la tempête tropicale Jeanne en septembre 2004. Le Canada appuiera le gouvernement de transition Le ministre Pettigrew qui fera le voyage avec le Premier ministre Latortue a également transmis l'appui du Canada à l'égard du processus électoral en 2005 et d'un dialogue national continu. « L'aide canadienne à Haïti est le signe de l'engagement de mon pays de soutenir Haïti dans ses efforts de construction démocratique. Le Canada appuiera le gouvernement de transition et celui qui sera élu démocratiquement ». M. Pettigrew a aussi expliqué que son gouvernement n'entend pas se mêler des affaires internes d'Haïti, mais se propose d'accompagner le pays dans ses efforts pour la démocratie. « Sur les plans bilatéral et multilatéral, nous apporterons notre appui à Haïti jusqu'à Cayenne. Nous n'avons pas le choix : nous sommes attachés à ce pays et c'est la raison pour laquelle nous respectons, à plus de la moitié, nos engagements. Nous avons avec ce pays la langue française en partage et nous sommes ici pour un accompagnement à long terme », a précisé Pettigrew. A la Conférence internationale des donateurs pour Haïti, qui a eu lieu à Washington en juillet 2004, nous nous sommes engagés à verser plus de 180 millions de dollars à Haïti. De cette somme, près de 96 millions ont déjà été déboursés, ce qui témoigne de notre engagement envers ce pays, a confié Pettigrew. Intéressé à la tenue des prochaines élections en Haïti, Pierre Pettigrew a reconnu que les scrutins ne résoudront pas tous les problèmes, mais ils sont indispensables au règlement des problèmes. « Le Canada applaudit la relance du processus démocratique et est encouragé par les préparatifs visant à s'assurer que des élections se tiendront à l'automne 2005, comme l'a annoncé le Conseil électoral provisoire. Le Canada s'est déjà d'ailleurs engagé à verser 17 millions de dollars en appui du processus électoral en Haïti. » A la question de savoir si le Canada a les yeux fermés sur les violations des Droits humains en Haïti telles que dénoncées par de nombreuses organisations, M. Pettigrew a été on ne peut plus tranchant : « Le Canada ne ferme jamais les yeux sur les abus des droits de la personne. C'est une condition de base au progrès de la démocratie que le respect des Droits de l'Homme », a-t-il admis en stigmatisant les propagandes très malheureuses et très nocives dont on fait état et à dessein contre les vrais amis d'Haïti. Le financement annoncé aujourd'hui en faveur d'Haïti sera versé par l'Agence canadienne de développement international (ACDI). Il est tiré de la contribution de plus de 180 millions de dollars sur deux ans que le Canada consacre aux efforts de reconstruction et de développement en Haïti. De cette somme, 154 millions serviront à soutenir le Cadre de coopération intérimaire du gouvernement intérimaire et à envoyer 100 policiers civils sur place. Au cours de cette conférence de presse, Gérard Latortue s'est montré satisfait des résultats de la coopération canadienne en Haïti, depuis le contrat de construction de la route de Carrefour par les rails jusqu'à l'élaboration d'un plan de sécurité pour les prochaines élections.
Robenson Bernard Johnny César Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".