Youri Chevry : « Moi, je fais mon carnaval à Port-au-Prince »

Publié le 2017-01-24 | lenouvelliste.com

Le président élu Jovenel Moïse et le maire de Port-au-Prince, Youri Chevry, ont eu un entretien téléphonique de quelques minutes, le mardi 24 janvier 2017. « Nous nous sommes parlé pendant quelques minutes. Il m’a appelé pour me dire qu’il viendrait me voir très prochainement », a confié au journal le maire de la capitale qui s’est dit prêt à accueillir le président élu. Youri Chevry a souligné qu’il n’a pas de « problème personnel » avec Jovenel Moïse qu'il poursuit sur son « élan » pour réaliser un carnaval à Port-au-Prince pendant trois jours qui soit aussi réussi, si ce n’est plus réussi que les précédentes festivités carnavalesques. « Moi, j’ai dit au président que je fais mon carnaval à Port-au-Prince pour préserver la tradition. Il m’a dit qu’il n’a pas de problème avec ça. Je lui ai dit que le carnaval de Port-au-Prince est important pour moi autant que le carnaval des Cayes l’est pour lui politiquement. Il est d’accord là-dessus», a tranquillement expliqué au journal Youri Chevry. Plus de problème avec le président élu ?« Il n’y a jamais eu de beaf déclaré. La seule chose, j’ai reçu la nouvelle de la tenue du carnaval national aux Cayes comme tout le monde », a répondu le maire de Port-au-Prince, qui a discuté du financement du carnaval de Port-au-Prince avec le président élu. « Je pense qu’il y aura un cachet pour Port-au-Prince. Je lui ai dit que je souhaitais que l’État central supporte le carnaval de Port-au-Prince, comme il supporte toutes les autres villes du pays », a confié Youri Chevry, décidé aussi à faire du porte-à-porte en vue de trouver le support financier d’entreprises basées à Port-au-Prince et dans toute la zone métropolitaine. « Je suppose que les gens du secteur privé ne vont pas suivre seulement le président, parce qu’ils travaillent beaucoup sur Port-au-Prince. Ils sont obligés d’appuyer le carnaval de Port-au-Prince aussi. C’est là qu’ils travaillent et vendent leurs produits. C’est l’un des plus gros marchés », a souligné Youri Chevry. Le maire de la capitale, très au courant que le carnaval est une vitrine, annonce qu’il est en pourparlers avec les médias pour qu’il y ait une couverture simultanée des deux évènements. Youri Chevry a annoncé la tenue d’une conférence de presse mercredi et la présentation avant la fin de la semaine du comité chargé de l’organisation du carnaval de Port-au-Prince. Avant de dire au maire de Port-au-Prince qu’il avait choisi d’organiser le carnaval national aux Cayes dans cet entretien téléphonique, le président élu Jovenel Moïse avait créé la surprise en faisant l’annonce dans le chef-lieu de la métropole du Sud devant une foule en liesse. Le président élu et le maire de la capitale sont issus de familles politiques différentes. Jovenel Moïse est du PHTK, comme Joseph Duplan qui a raté le fauteuil après une décision du contentieux électoral en faveur de Youri Chevry de Lapeh qui avait pour candidat à la présidence Jude Célestin. Entre-temps, quelques voix se sont élevées contre le prétexte d’organiser le carnaval national aux Cayes afin de soulager économiquement les membres de la population affectés par l’ouragan Matthew en octobre dernier. Ces voix soutiennent qu’il n’y a pas de retombées économiques véritables en dehors d’une planification sur le long terme de l’évènement. Le dernier, sous Martelly, tout ou presque était transporté aux Cayes depuis Port-au-Prince.


Réagir à cet article