FHADIMAC /Diabète

Plus de 14% des Haïtiens souffrent de diabète

La Fondation Haïtienne de Diabète et des Maladies Cardio-vasculaires (FHADIMAC), organise le 18 mars, une réunion scientifique sur le diabète, une des quatre premières causes de décès en Haïti. Dr René N. Charles, un des trois (3) spécialistes pour une population d\'environ 8 millions d\'habitants, va aborder l\'évolution et le traitement de cette maladie excessivement coûteuse.

Publié le 2005-03-17 | Le Nouvelliste

Le diabète, maladie caractérisée par une augmentation de glucose dans le sang, présente des symptômes liés au vertige, à l\'anxiété, aux maux de tête, aux troubles visuels et à la fatigue prolongée. Le symptôme le plus fréquent est constitué en une triade classique : le diabétique urine beaucoup, boit beaucoup et mange à satiété, a soutenu Dr René N. Charles au cours d\'une entrevue accordée au journal en début de semaine. Dr Charles a fait savoir qu\'une récente étude relative à la prévalence du diabète a été réalisée par l\'épidémiologiste Philippe Larco et le diabétologue Eddy Jean-Baptiste. Cette étude révèle que plus de 14% des Haïtiens âgés de 40 ans et plus souffrent actuellement de diabète, alors qu\'en 1968 seulement 3% de la population en étaient victimes. Des statistiques alarmantes Selon le Dr Charles, la majorité des personnes souffrant du diabète ont de l\'hypertension artérielle. L\'étude de l\'étude révèle que près de 75% au-dessus de 40 ans ainsi que 50% au-dessus de 60 ans. Mis à part le stress et les aliments riches en graisse et en sucre; il a signalé que l\'hypertension et l\'obésité peuvent entrainer le diabète. Le Dr Charles a affirmé qu\'une étude du MSPP et de l\'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) place le diabète, l\'hypertension, les maladies cardio-vasculaires et les complications cérébrales au rang des 4 premières causes de décès, pour les personnes âgées de 40 ans et plus. A en croire le fondateur de la FHADIMAC, aujourd\'hui, l\'effectif de patients atteignant de diabète s\'élèverait en moyenne à 400.000 en Haïti. Cependant, jusqu\'à ce jour le diabète et l\'hypertension ne sont pas sur la liste des priorités du ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP). Le diabète, une des causes de cécité Environ 44% des diabétiques mal contrôlés enregistrent une baisse considérable de la vue ou sont frappés de cécité. Le diabète est la première cause de cécité aux Etats-Unis d\'Amérique, en France, en Allemagne, au Canada, au Danemark et dans les pays scandinaves, a commenté le professeur René N. Charles . Ce dernier a précisé qu\'il existe environ 150 millions de diabétiques dans le monde et que les projections conduisent à prévoir qu\'en l\'an 2010, le nombre sera doublé. Bien sûr, un très fort pourcentage des nouveaux diabétiques proviennent des pays sous-développés comme Haïti. Pourtant, en Haïti, il n\'y a que trois (3) spécialistes du diabète. A côté de ces spécialistes, de nombreux internistes et infirmières soignent les diabétiques. Mais le spécialiste reste persuadé que la meilleure prévention du diabète est la sensibilisation et l\'éducation. D\'un autre côté, le Dr Charles a fait remarquer que cette maladie est constatée beaucoup plus chez les adultes que les jeunes. Le type de diabète rencontré chez les jeunes représente 10% des cas, tandis que le type relevé chez les adultes est de 90%. Mais avec le changement de style de vie, le type de diabète rencontré chez les adultes se retrouve chez les jeunes. Le diabète, une maladie très coûteuse Le spécialiste montre que le traitement du diabète nécessite de l\'argent. Pour preuve, en 1997, le traitement d\'un diabétique s\'élevait à $ US 1200 l\'an sans être hospitalisé.L\'amputation de jambes d\'environ trente (30) diabétiques à l\'Hôpital de l\'Université d\'Etat d\'Haïti (HUEH) en 2000 avait nécessité des débours énormes. Le coût d\'une dialyse s\'élève à environ $ US 300, et le diabétique en insuffisance rénale doit prendre des médicaments, a-t-il poursuivi. De l\'avis du responsable de la FHADIMAC, le diabète est un drame social en Haïti. \'\'Les gens de modeste condition de vie ne peuvent se faire soigner en raison de son coût. Le diabète est considéré comme un sort jeté à une personne. Le diabète, une maladie redoutée \'\'Vers 1950, le diabète était une maladie redoutée. Le patient qui avait été admis au service de médecine en complication diabétique, s\'il n\'y avait pas d\'insuline, était à l\'antichambre de la mort, a-t-il expliqué. Il a signalé qu\'à l\'époque, une catégorie sociale du pays préférait se rendre chez un hougan au lieu de se faire soigner dans un centre hospitalier. Dr Charles dit constater une amélioration progressive et remarquable chez les diabétiques au cours de la récente décennie. Pour ne pas être victime de ce mal, le spécialiste recommande aux patients de se donner du mouvement, de transpirer, de perdre du poids, de faire fondre les graisses surtout au niveau de la ceinture abdominale, consommer avec beaucoup de mesure les nourritures riches et grasses. Le sport, au moins une demi-heure de marche par jour, peur aider le corps à s\'en prémunir. La fondation Haïtienne de diabète réalise annuellement des activités scientifiques et éducatives pour sensibiliser les diabétiques. Cette année est toute spéciale. Dr René N. Charles promet de faire un tour d\'horizon sur le diabète, et de présenter les travaux de recherche réalisés récemment par des chercheurs haïtiens.
Jobnel Pierre et Jean Gardy Gauthier Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".