La journée de toutes les émotions--

Le Racing Club Haïtien a fait un pas de plus vers le titre national (série d'ouverture) en allant gagner 2-0 à Grand -Goâve. Au Parc Edouard Baker de Carrefour, Clerçant Clerjuste a mis fin à plus de 700 minutes d'invincibilité de la défense de l'ASCAR.

Publié le 2005-03-14 | Le Nouvelliste

Un peu plus de 700 minutes d'invincibilité enterrées en l'espace de 18 minutes au Parc Edouard Baker de Carrefour, deux auto-goals lourds de conséquence : la défaite du FICA et de l'ASC dans leur antre du Parc Saint-Victor du Cap-Haïtien, cinq victoires à l'extérieur contre aucune à domicile, 12 buts marqués pour huit rencontres disputées et à l'arrivée le maintien du statu quo en tête du classement, la 13e journée du championnat national, disputée samedi et dimanche, n' est pas avare de surprises et d'émotions. Samedi soir, c'est au Parc Saint Victor du Cap-Haïtien qu'a commencé le déferlement de ce lot de surprises quand un défenseur de l'équipe capoise, pressuré par les attaquants mirebalaisiens, a détourné le cuir dans ses propres filets faisant ainsi l'affaire des visiteurs en les maintenant dans la course au titre. Une heure après, l'arbitre Sully Saint-Ange se mettra en évidence à son détriment dans la partie qui a mis aux prises le Violette Athlétic Club et le Tempête de Saint Marc au stade. Grâce à la médiocrité de l'arbitrage, les deux équipes se sont séparées sur un score de 1-1 sous les quolibets d'un public en colère. Ainsi le VAC voit définitivement s'envoler tout espoir de rester dans la course au titre pour la série d'ouverture. La série des surprises s'est poursuivie dimanche. Au Cap-Haïtien, c'est d'abord un défenseur de l'ASC qui a débloqué une situation compromise à l'avantage des hommes du Bel-Air en déplacement chez l'ASC. Les coéquipiers d'Eliphène Cadet en ont profité pour ramener une précieuse victoire de ce périlleux déplacement ne laissant aux fans de l'ASC que des larmes. Au Parc Ferrus de Grand-Goâve, le Racing s'est servi du retour en force de son brésilien pour imposer sa loi dans une rencontre où la situation perdurait dans une ambiance crispante. Quelques minutes plus tard, John Steve Pierre-Louis scellait définitivement le sort de la rencontre en faveur des visiteurs tout en les maintenant à quatre points de leur poursuivant immédiat, l'ASM. Au Parc Gérard Christophe de Léogane, c'est le Zénith qui a ouvert les hostilités en ouvrant le score dans l'antre du Cavaly. L'égalisation obtenue en début de seconde période n'a pas sauvé le Cheval rouge car imitant l'ASGG, le FICA, l'ASC et l'ASCAR, le Cavaly a concédé un second but à Lourdy Borgella, synonyme de victoire pour le Zénith du Cap-Haïtien. Quant au matchVictory-Don Bosco, c'est un sentiment de frustration qu'il a laissé aux spectateurs par la nullité du spectacle offert. 0-0 sera le score de ce match pour le moins insipide. A Saint Marc, Roulado et Baltimore ont mieux joué, mais les attaquants n'ont pas su marquer pour le second 0-0 de cette journée. ASCAR battu Des gens en pleurs, d'autres pensifs et une équipe qui se terre à l'issue des quatre-vingt dix minutes d'une partie soldée par la défaite de l'ASCAR 1-3 face au Racing Football Club des Gonaïves. ainsi s'est achevée dimanche une 13e journée du Championnat national riche en rebondissements et en émotions. Au Parc Edouard Baker de Carrefour, la défense de l'ASCAR abordait sa huitième rencontre sans concéder de buts avec l'espoir d'en marquer au moins un afin de s'assurer une place dans la première moitié du tableau. Cependant rigueur et discipline obligent, Jean Joseph Mathelier et Pierre Richard ont du faire appel à une équipe remaniée pour accueillir les Gonaïviens. Dans les buts, Junior Alexis ayant manqué les entraînements, c'est Charlesson Charles qui gardait les buts et tenter de maintenir la cage inviolée. Sur le champ de jeu, Junior Nertilus, Jean Baptiste Michelot, Ronald Michel ayant fait de même, Mathelier s'appuiera sur Joël Pierre, Testy Fabio Charles pour les remplacer. Le début de match paraissait lui donner raison, car, dès la 11e minute de jeu Louvens Mésidor s'infiltrait dans la défense gonaïvienne pour battre un Siméon Jonas surpris sous les yeux d'environ deux mille spectateurs en délire. Pendant toute la première moitié de la partie, l'ASCAR, maintenant la pression, parvenait à conserver le score à son avantage lors du coup de sifflet marquant la fin de la mi-temps. Le tournant du match Les spectateurs se souviendront longtemps de ce coup de génie tenté par Louvens Mésidor en seconde période ASCAR-RFG. A la 72e minute, le jeune international recevant le ballon au milieu du rond central, effectue un controle orienté de toute beauté avant de tenter un lob astucieux sur Siméon Jonas avancé au point de penalty. Constatant le danger, le gardien gonaïvien recule et le ballon rebondit à quelques mètres de la ligne de buts pour filer en corner entre les bras de Siméon revenu en castrophe. ASCAR rate de peu un 2-0 qui aurait pu tuer la rencontre. Une minute plus tard, sur le contre, le centre venant de la gauche en direction de Jackson Jean est parfait, ce dernier dévie dans la surface pour Clerçant Clerjuste qui dans les 18 mètres parvient à battre Charlesson Charles d'un pointu du droit mettant ainsi fin à plus de 700 minutes d'invincibilité de la défense carrefourroise. C'était le début de la fin. L'expulsion de l'un des patrons de la défense carrefourroise, Junior Clairsainvil, trois minutes plus tard, pour cumul de cartons jaunes, n'allait pas arranger les choses. Sur le coup franc consécutif à cette expulsion, la défense de l'ASCAR se laisse surprendre par Réginald Charles qui sert parfaitement Mac Ado Delva decalé au milieu, l'ancien Pétion-Villois ne se prive pas de l'occasion pour battre Charleson Charles d'une reprise de volée somptueuse sous les regards d'un groupe de spectateurs médusés: les Gonaïviens prenaient l'avantage. Alors que l'ASCAR jouait son va-tout en vue d'obtenir une égalisation qui serait méritée, le centre parfait de Louvens Mésidor au four et au moulin, à la 89e minute, n'est pas bien négocié par Loubert Herissé dans la surface. Il se paie le luxe d'effectuer même une mauvaise passe et le contre est foudroyant. Smith Noel lance Clerçant à gauche de l'attaque gonaïvienne et ce dernier sert à la perfection Mc Ado Delva qui, d'une pichenette, loge le ballon dans le petit filet de Charleson, scellant ainsi la victoire de son équipe qui l'emporte 3-1 à l'extérieur. « Même mené au score, je n'ai jamais eu peur, car je savais que j'allais gagner cette partie », reconnaitra un des dirigeants de l'équipe gonaïvienne après la partie. Quant au staff technique de l'ASCAR, il s'est retranché avec son équipe dans l'antre du Parc Edouard Baker immédiatement après la rencontre, histoire, peut-être de mieux préparer la prochaine sortie des Orange et Bleu.
Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".