Haïti / U.S. Southern Command/Assistance humanitaire

Renforcer la structure de la Protection Civile

Publié le 2005-03-11 | Le Nouvelliste

L'hôtel Villa Créole (Pétion-Ville) a été le théâtre du 7 au 11 mars 2005 d'un atelier d'analyse de la stratégie nationale de formation. Objectif: identifier les aspects qui doivent être actualisés dans la perspective de la consolidation et du renforcement de la structure de la Protection civile, et de secours. Cette initiative de la Direction de la Protection civile qui a réuni des cadres et des représentants de la structure nationale des risques et désastres entre dans le cadre d'une coopération établie depuis quelque temps par le Commandement Sud de l'Armée américaine (US Southern Command) en appui au renforcement du système national de Protection civile. Cet appui porte de manière précise sur la mise en place d'un Centre d'opérations d'urgence, de deux (2) ou trois (3) entrepôts dans les départements de l'Ouest et du Sud d'Haïti et éventuellement dans le Nord-Ouest. Un appui institutionnel en terme de formation des cadres est inscrit dans le menu. La formation sera réalisée sur trois (3) volets: analyse du fonctionnement du Centre d'Opération d'Urgence, l'évaluation, la localisation et le fonctionnement des entrepôts d'urgence. « Des démarches au niveau de la Protection civile ont été entreprises pour l'acquisition d'un terrain non loin de l'Aréroport International Toussaint Louverture pour la construction du Centre d'opérations d'urgence et des entrepôts», a fait savoir Mme Alta Jean-Baptiste du bureau de la Protection civile. Ces activités s'inscrivent dans le cadre global du Plan d'Action de la Protection civile élaboré conjointement par cette structure, la BID, l'UE et la Banque Mondiale. Comme une réponse aux désastres... Selon le coordonnateur du programme, Ramón Malavé, « l'idée consiste à renforcer la capacité de gestion des désastres. Il s'agit de donner une réponse aux désastres et au besoin d'une assistance humanitaire. La US Southern Command travaille à l'élaboration de la capacité de réponse et à l'amélioration des infrastructures disponibles aux répondeurs d'urgence au sein des agences gouvernementales responsables et de la structure nationale de gestion des désastres». Près de US $ 2 (deux) millions de dollars seront décaissés pour une série complète de projets conçus et réalisables pendant les huit (8) prochains mois. Cet investissement permettra la mise en place d'installations médicales ainsi que le renforcement d'autres éléments de réponse d'urgence, tels que des camions de pompiers et autres équipements importants indispensables aux opérations de secours. Victor Ramirez, Gerardo Quiros et Orlando Tejada qui, aux côtés de Ramón Malavé, forment l'équipe d'experts en charge de ce projet, disent avoir travaillé sur des opérations d'urgence pendant quatre (4) ans dans dix pays dont la République Dominicaine, l'Equateur, la Bolivie. Ils indiquent avoir abouti à des résultats positifs, tout en reconnaissant la spécificité de la réalité de chaque pays. Ils ont vite fait de préciser que les modules développés au cours de cet atelier permettront à coup sûr d'amortir sans faille le choc des désastres et des risques en Haïti. C'est d'ailleurs l'objectif primordial de ce projet du peuple américain via la US Southern Command qui a pris naissance suite aux dernières inondations survenues à Fonds-Verrettes, Mapou, aux Gonaïves etc. où l'équipe d'experts a pu identifier les différentes actions à développer dans le cadre de ce programme d'assistance humanitaire.
Robenson Bernard Auteur

Réagir à cet article