A l'écoute de Métropolis

(22 Janvier 2005)

Publié le 2005-01-26 | Le Nouvelliste

Odette Roy Fombrun Notre ami Turnep Delpé a théoriquement raison: seule une vraie conférence nationale souveraine devrait régler une fois pour toutes nos innombrables contentieux. Cependant, il est utopique de penser que le gouvernement actuel puisse la convoquer. Il est aussi utopique de penser qu'elle pourrait durer seulement quelques mois. Si, pour avoir un plan national d'éducation, non ratifié par tous les secteurs , sans consensus sur des problèmes de fond comme celui de la langue d'études, il a fallu plus d'une année, comment la conférence nationale, qui envisage de dégager des consensus sur tous les sujets en litige, y compris ceux de la constitution (armée, présidence, double nationalité, langue nationale...etc ), pourrait-elle durer seulement quelques mois ? Si j'en crois certaines rumeurs, l'ONU envisage de mettre en place, dans le cadre d'un dialogue national, des ateliers de travail sur des sujets concernant le développement : éducation, santé, économie... Ces ateliers continueraient de fonctionner après les élections*. Dans cette situation de débâcle nationale, j'encourage femmes et hommes de métiers à participer à ces ateliers, en travaillant en équipe pour constituer des forces de pression décisionnelles au bénéfice du pays. Un des ateliers pourrait concerner les rapports avec la Communauté internationale. Il est évident que si nous présentons un front divisé, les décideurs annuleront purement et simplement ce dialogue national et nous aurons raté l'occasion d'exprimer nos options. M. Delpé dit avoir vu le Projet de protectorat préparé par le Canada. Raison de plus pour éviter les affrontements, accélérer les compromis, faciliter les accords intergroupes, les consensus, les interventions collectives. Aux médias revient le devoir citoyen d'encourager les initiatives unitaires. La voie pour recouvrer notre souveraineté étant extrêmement étroite, il faut beaucoup de diplomatie et une grande harmonie citoyenne. Si la cacophonie augmente, cette tutelle amicale risque de se transformer effectivement en protectorat. .................... *Élections. Le système adopté rend la tenue d'élections difficile et coûteuse. En 86, nous avions proposé la division du pays en gouvernorats. Ce qui aurait pu faciliter la tâche au CEP. A noter que les élections de 2005 sont déjà fortement menacées par la division qui règne au CEP. Si cette division persiste ( et il y a des chances qu'elle empire ), le risque de mise sous Protectorat ne fera qu'augmenter. - De tous les côtés le mal est infini. O Dieu ! L'étrange peine ! Faut-il... ? - Ou ne faut-il pas ?
Odette Roy Fombrun Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".