Horizon-Débat

Une perle de notre patrimoine culturel

Publié le 2005-03-02 | Le Nouvelliste

On parle souvent de la politicaillerie haïtienne, comme s'il s'agit d'un mal tel qu'on ne puisse imaginer le pire et qui reflèterait notre véritable authenticité de peuple. Pourtant, en dehors d'une certaine tradition politique rétrograde, nous avons d'autres sphères et un nombre appréciable d'entités culturelles indéniablement valorisantes. La peinture en est une. Diversité de l'approche picturale Individus et société évoluent toujours dans un même espace où l'on retrouve généralement une structure familiale, économique et politique dont l'unité repose sur une communauté de langues et de culture. Ces éléments contribuent à l'identification de chaque peuple d'une société donnée et se transmettent d'une génération à une autre. Ainsi, on peut apprendre beaucoup d'un peuple par sa culture. Cela se vérifie manifestement chez nous où nos pratiques quotidiennes, nos croyances, notre histoire de peuple transcendent dans nos chants, nos danses, nos contes et plus particulièrement dans notre peinture. Nombreux sont ceux qui pratiquent cet art et contribuent à procurer aux admirateurs de la peinture un plaisir esthétique. Certains le font par simple fantaisie, d'autres comme une activité de gagne-pain. Si plus d'un choisissent de peindre des villages pittoresques à l'instar de feu Brésil, des portraits comme Richard Barbot, des natures mortes comme l'un des maîtres, Dieudonné Cédor, d'autres, à l'image de Franck Etienne, sont des surréalistes qui jettent un regard neuf sur les êtres et les choses de notre milieu ambiant. Toutefois, en dépit de ces divergences picturales, les dessins se rapportent principalement au vécu haïtien. Ils dépeignent même des comportements bestiaux de l'homme en représentant des corps humains ayant des têtes d'animaux ; en témoignent par exemple les toiles des Zéphirin. Récemment, lors du dernier vernissage de ses oeuvres, l'artiste peintre Ronald Mevs a apporté un élément nouveau à cet art en travaillant sur des tissus imprimés. Variété des cadres d'exposition L'histoire et la beauté de notre peinture sont souvent amoureusement préservées et exposées dans les musées et les galeries d'art. Ces deux cadres rassemblent des collections d'artistes chevronnés et novices qui permettent à chaque génération, aux visiteurs et plus particulièrement aux touristes de se familiariser avec les goûts artistiques de nos peintres. Que dire de ces toiles qui n'ait été dit ? Comment traduire leur pouvoir de suggestion et de persuasion qui montre notre environnement et nos congénaires autrement ? Qui n'a jamais éprouvé un enchantement du coeur à contempler ces peintures, à entrer dans ces toiles, à laisser les images provoquer en soi ces stimuli qui produisent une activité réflexe des nerfs ? Par ailleurs, à d'autres lieux ou sur des pans de mur, en pleines rues ou sur certaines places publiques, à ciel ouvert ou presqu'à même le sol, d'autres peintres, malheureusement, étalent leurs oeuvres et celles des autres créateurs plagiées à maintes reprises. Ces peintures bien alignées rivalisent en couleurs vives et accrochent du premier coup le regard du simple profane ou de l'intéressé.Même si on n'a pas le temps de s'arrêter, l'éventail diversifié et châtoyant attire malgré tout. De plus, il y a lieu de souligner qu'en Haïti certains choisissent de peindre sur des murs des scènes humoristiques et imaginaires notre mode de vie et nos chagrins, nos déceptions et nos désidérata de peuple. Les portraits de nos leaders politiques sont souvent majoritairement en grand plan. D'autres utilisent leurs pinceaux comme moyen de subsistance, pour embellir les autobus et les tap-tap. A cet effet, des portraits d'artistes très prisés occupent une place de choix. Chacun d'eux semble lancer aux passagers un « Hep ! Choisis-moi». Aussi, la concurrence est-elle particulièrement rude. De l'abstraction picturale à une démarde concrète Entre hier et aujourd'hui, entre les fluctuations politiques et les oeuvres picturales, la situation de notre patrimoine culturel est encore cantonnée dans les cercles de programmes gouvernementaux. Les peintres, la plupart du temps, ne jouissent pas du prestige escompté. Certains, même parmi les plus doués, végètent dans la misère et vivent avec un permanent sentiment d'exclusion. Pourtant, la culture est un outil de développement et l'une des voies sûres pour valoriser notre pays sur l'échiquier international. La peinture offre, même mieux que tout autre, un panorama objectif du pays et de ses estampes. Il est donc urgent d'organiser ce secteur et que l'Etat, plus particulièrement le Ministère de la Culture, prenne véritablement toutes les dispositions pour encadrer nos artistes peintres, promouvoir notre culture en lui donnant sa lettre de noblesse, protéger les droits d'auteurs et de production, subventionner les artistes nécessiteux, prévoir des séminaires de formation afin d'enrayer le dilettantisme, extérioriser l'art pictural à grande échelle. Ces propositions, quoique sommaires et incomplètes, sont amplement nécessaires. Aussi, leur concrétisation doit nécessairement tenir compte des éventuelles interrogations comme celles-ci : En quoi la peinture peut-elle contribuer à faire mieux comprendre la complexité politique du réel haïtien ? Comment penser à travers elle le développement de notre espace et la valorisation de notre identité ?
MICHELLE CAZEAU SATURNE Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".