Etude

Saint-John Kauss: Poète Honoraire, Poète exemplaire

par Réginald O. Crosley, M.D.

Publié le 2005-04-22 | Le Nouvelliste

Les entretiens de Marie Flore Domond avec le poète Saint-John Kauss viennent combler un vide pour les lecteurs en les faisant traverser les dimensions intimes du monde de ce poète élu. Les critiques littéraires contemporains ne présentent plus au public leurs recherches sur l\'homme et son environnement. Ils laissent ce travail aux biographes, aux journalistes ou aux auteurs eux-mêmes dans leurs autobiographies. Les douze entretiens de Domond nous donnent droit de cité dans le réel Kaussien. Et comme elle dit dans l\'Avant-propos: \"C\'est l\'expression sincère d\'un nouveau besoin, une nécessité d\'agglomérat.\" Ici, on voit l\'homme de la naissance à l\'âge adulte, dans les vicissitudes d\'une société du Tiers-Monde tant dans sa famille et le milieu politique, face à l\'exploitation des amis, des ennemis, que dans la compétition des condisciples en science, en littérature, en poésie, devant les coups bas des antagonistes, et enfin dans les feux d\'artifice de récipiendaire de plusieurs prix de littérature et de science. L\'oeuvre de Marie Flore Domond, elle même poétesse et écrivain, révèle au grand public ce que des lecteurs initiés dans la métaphysique avaient entrevu du mysticisme de Saint-John Kauss. C\'est un mysticisme syncrétique englobant le shamanisme Haïtien et l\'hermétisme judéo-chrétien, en ce qu\'il a retrouvé la clef fondamentale de la pierre philosophale, la cascade des équations qui rend possible l\'impossible. L\'un des entretiens met en évidence les dimensions multiples du poète, son hyperespace Afro-Haitien, sa réalité quotidienne et ses compartiments exotiques. Il est l\'un des rares intellectuels Haitiens qui témoignent ouvertement de leur initiation dans l\'univers parallèle d\'Haiti. Il dévoile qu\'il a été élevé à l\'échelle de la maturité mystique et ceci comporte des épreuves à la façon des mystères de l\'antiquité. A considérer sa préparation scientifique ,on peut le considérer comme un néo-pythagoricien. Un autre entretien nous fait pénétrer plus profondément dans la réalité alterne de Saint-John Kauss qui est un \"multiverse\", pour reprendre le mot de Brian Greene dans son best-seller \"The Elegant Universe.\" Saint- John Kauss éclaire pour nous la différence entre l\'ontologie Vodou, la sorcellerie et la parapsychologie. Il ne faut pas les confondre bien qu\'il existe des correspondances et des analogies entre ces catégories. Il avoue qu\'il a eu recours à la métapsychologie pour se tirer d\'embarras. La confession monumentale de Saint-John Kauss dans ces entretiens est sa recherche de la pierre philosophale entre les années 1997 et 2003. Pour ceci, il s\'est mis à l\'école des Paracelse, Eliphas Lévi, Fulcanelli et d\'autres mystiques savants de l\'histoire. Cette pierre est l\'acquisition d\'un modus operandi qui permet de muter, de métamorphoser soi-même et l\'environnement à volonté en modifiant la fréquence vibratoire de l\'être. Ceci réclame un entraînement ardu. La physique contemporaine dans ses différentes catégories: quantum, relativité, théorie du chaos, théorie des cordes, théorie de la supersymétrie, théorie de la supergravité, contient la formule de la pierre philosophale en dehors de toute religion. Il est intéressant de suivre le cheminement du poète de l\'enfance à l\'homme fait. L\'on voit le côté prolifique de son talent tant dans la création poétique que dans la critique littéraire. Il n\'est pas encore arrivé au degré zéro de l\'écriture. Il est en possession du verbe créateur, un corollaire de la pierre philosophale. De plus dans le monde académique où il a évolué, dans le monde de la recherche scientifique, ne pas produire, ne pas écrire, c\'est mourir. Pour lui, l\'écriture est un instrument de perception qui permet des incursions dans tous les domaines des sens et de la nature dans ses niveaux moléculaires, micromoléculaires, intra-atomiques, énergétiques ou ondulatoires. Les entretiens nous font suivre l\'itinéraire du poète dans ses pérégrinations à travers l\'île d\'Haiti, et nous permettent de vivre ses espoirs, ses anxiétés, ses frayeurs sous des régimes variés et jusqu\'à son état d\'exilaique dans la diaspora. Il ne s\'enferme pas dans une tour d\'ivoire. Il se mêle à la foule en temps opportun pour endosser la cause des femmes, pour obtenir égalité de traitement, et non pas pour renverser les rôles en faisant de la femme un oppresseur. Marie Flore Domond ,merveilleusement par éclectisme et investie d\'un pouvoir d\'analyse aigu , aborde tous les paramètres du réel Kaussien en le questionnant sur ses privilèges, son intégrité, sur l\'inégalité des sociétés humaines, sur le capitalisme, sur son leadership, sur sa générosité, sur sa position dans la question du Créole en tant qu\'outil de communication internationale. Elle aborde de plein pied les dissensions du monde littéraire groupé en petits clans, leurs trahisons et leurs coups bas. Elle interroge sur les causes de succès dans le monde littéraire. Et Saint- John Kauss n\'hésite pas à déclarer que le succès ne dépend pas seulement du talent mais aussi de la chance qui n\'est qu\'un enchevêtrement de déterminisme. Aux questions concernant la politique canadienne, haïtienne, internationale, comme à celles intéressant le célibat, le mariage, l\'amour fou, la cohabitation, l\'amitié, l\'éthique de travail , Saint-John Kauss fait oeuvre de modèle pour la jeunesse. Il ne faut pas oublier qu\'il se veut être un mystique, un élu comme son nom l\'indique, un membre d\'un sacerdoce à la Hermès. Après quatre ans de travail en milieu universitaire en Haiti , il a été témoin d\'un changement radical dans la réalité ambiante: l\'homme est devenu littéralement un loup pour l\'homme. L\'Haïtien est devenu un individu hostile dans un ghetto chimérique. De plus ,malgré la décadence de la société occidentale, Saint- John Kauss ne désespère pas. Il accepte les vicissitudes du temps présent comme un ferment a son développement spirituel. Il reste bon catholique. Son rêve , dès l\'enfance , était de devenir prêtre; mais il ne renie pas son héritage Africain. Sa conception du Dieu créateur est intéressant en ce sens qu\'elle rejoint la vision hébraïque de Yahweh qui contient en lui la dialectique de l\'Être. Dans Esaie, Yahweh a déclaré: \"Je forme la lumière et je crée les ténèbres. Je donne la prospérité, et je crée l\'adversité.\" Saint- John Kauss est un illuminé qui comprend la dynamique chaoticiste de la réalité spirituelle et spatio-temporelle. Il ne pense pas que l\'intelligence repose seulement sur des bases génétiques. Il y voit aussi une composante spirituelle venant de la Force Divine ou Intelligence Infinie. Saint- John Kauss croit que l\'on est né poète. En ceci, il rejoint les Anciens de l\'Antiquité gréco-romaine. Les Surréalistes pensaient que la poésie devrait être faite par tout le monde, ensemble comme dans le cadavre exquis. L\'état poétique en fait est un état modifié de la conscience, une sorte de transe ou extase qui peut être induite de différentes manières avec un certain entraînement. Cependant il existe des individus qui peuvent entrer dans ce état spontanément. Saint- John Kauss est l\'un de ces enfants chéris des dieux. Les entretiens de Marie Flore Domond nous permettent de voir l\'éclectisme de Kauss qui est le résultat d\'études approfondies de la littérature Haïtienne et Française. Cet éclectisme est un universalisme qui l\'a amené au Surpluréalisme, son propre mouvement littéraire. Il nous dit que le Surpluréalisme tend à joindre deux dimensions: le réel et l\'imaginaire. Cependant, son réel est déjà multidimensionnel à la manière du continuum d\'Albert Einstein, et son imaginaire est fécond en univers parallèles comme dans le multiverse des physiciens contemporains. Avec le manifeste du Surpluréalisme, Saint-John Kauss continue sa quête de la pierre philosophale dans la littérature et dans la poésie. Sa formule d\'alchimiste en poésie est: \"La réinvention d\'un nouvel homme à l\'intérieur des sociétés écartelées du Tiers-Monde.\" Le média de cette alchimie est le langage qui \"ne représente rien d\'autre que la relation vivante avec soi-même ou avec les autres, non comme instrument ni comme moyen, mais comme une manifestation, une révélation de l\'être intime et du lien psychique qui nous unit au monde et à nos semblables.\" Ce qui peut frapper dans le parallèle présenté par Marie Flore Domond entre Etzer Vilaire, poète Romantique Haïtien et Saint-John Kauss, est la différence fondamentale entre l\'idéal littéraire de ce dernier qui fait oeuvre nouvelle en s\'incorporant au Tiers-Monde au cours de la fin du vingtième siècle, 40 ans après l\'émancipation des colonies Africaines, tandis que Vilaire, au début de ce même siècle en 1907, cherchait l\'approbation des maîtres de pensée en Occident ou \"l\'avènement d\'une élite haïtienne dans l\'histoire littéraire de la France.\" Vilaire cherchait \"cette maternelle protection du génie que Paris accorde aux écrivains de la Belgique et de la Suisse Romande par exemple.\" Devant la vision Kaussienne de l\'homme nouveau, Marie Flore Domond s\'inquiète de l\'avenir de la planète menacée par le terrorisme, les guerres nucléaires ou le dégel des glaciers, mais Saint-John Kauss ne désespère pas à la manière de Nostradamus ou de l\'Apocalypse de Jean. Bien que la possibilité existe pour une catastrophe planétaire comme celle qui détruisit les dinosaures 60 millions d\'années avant, ou encore la possibilité très lointaine d\'une implosion sous la force de la pesanteur ou d\'une dissipation des galaxies sous la poussée de l\'expansion universelle, Saint-John Kauss garde la foi et la vision surpluréaliste. De plus ,l\'intérêt dans la philosophie ne meurt pas. Les progrès dans les domaines scientifiques et technologiques donnent du matériel aux développements philosophiques. Il existe aujourd\'hui une nouvelle métaphysique dérivant de la mécanique quantique, de la théorie du chaos et des théories de la Relativité et des Cordes. Les critiques font souvent mention des mots, des images, du langage et de l\'imagination de Saint- John Kauss. Ils parlent de la réalité et de l\'irréalité dans ses vers, et d\'une poésie qui \"se veut quête d\'un tout, si elle n\'est pas totalité elle-même.\" Ou bien un \"ensemble poétique (qui) reproduit la vie autant qu\'il peut\" (Jacquelin Dolcé). Cependant certains parlent d\'une poétique hermétique dans un sens sibyllin sans la rapprocher de la quête d\'Hermès Trismégiste qui est en fait l\'ambition du poète. Sans soupçonner l\'hyperespace de la nouvelle métaphysique ,ils se rendent compte qu\'on a affaire à une complexité où \"les rêves se multiplient.\" Alix Damour, membre et co-fondateur du Surpluréalisme avec Saint-John Kauss, était un illuminé qui révèle qu\'en relisant Autopsie Du Jour il tend à se \"perdre dans les modulations d\'une poésie majeure qui s\'avère une totalité aux aspects multidimensionnels \" . Donc il parle du multiverse Kaussien qui n\'est qu\'une expression de l\'hyperespace des mystiques antiques et des physiciens contemporains. C\'est ce monde que les non-initiés décrivent comme un chassé-croisé de vécu et d\'imaginaire\" ou bien \"the criss-crossing of the many worlds of quantum mechanics.\" Ceci explique les inventions verbales, \"les jolies trouvailles de délire en sourdine, de décantation des mots.\" Jean-Richard Laforest, cet autre enfant prolifique du cénacle Haiti littéraire des années 60, nous rappelle \"ce beau miracle contemporain d\'un scientifique qui fait des vers.\" Ceci place Saint-John Kauss dans la lignée des Breton, Aragon, pour ne mentionner que quelques uns parmi tant d\'autres que nous avions relevé durant nos lectures. Ecce Homo! Le surpluréalisme Kaussien correspond à un néo-idéalisme, une nouvelle Renaissance apparue au vingtième siècle sur les bases et les implications des sciences physiques contemporaines et qui rejoint en même temps la vision présocratique et la quête des Alchimistes. C\'est entrer en possession d\'une pierre philosophale qui peut transformer l\'individu et son environnement par la puissance du verbe, la méditation ou contemplation transcendante. C\'est là la formule hermétique que ceux qui veulent suivre le mouvement auront à appliquer dans leur vie quotidienne. Comme Saint-John Kauss l\'a dit lui-même, il ne s\'agit pas ici d\'une simple école littéraire mais d\'un mouvement, d\'un mode de vie, d\'une vision globale dans un univers multi-cosmique.
Dr Réginald Crosley Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".