La grande aventure

Publié le 2013-06-19 | Le Nouvelliste

La diplomatie haïtienne ne cesse de nous étonner. Les intérêts du pays prennent le pas sur la passivité. Les sommets comme les grandes visites de dirigeants de ce monde se suivent et renforcent l'amitié d'Haïti avec les peuples qui nous entourent. Nous ne sommes pas Christophe Colomb, le Génois, mais, chaque jour, un peu plus, les Haïtiens partent conquérir de nouvelles terres, tentent d'explorer de nouvelles frontières. Le Brésil nous ouvre les bras, las de nous voir à ses portes quémander une entrée sans prendre les formes, nous sommes plus de 10 000 à faire le déplacement. Dans chaque pays de la terre, une petite communauté haïtienne se cherche un pied-à-terre. Les diplomates de la mer, ceux des airs ouvrent la voie partout. Depuis des décennies, les pauvres tracent la route de leur avenir. Pour une fois, un gouvernement proactif, attentif suit à la trace les défricheurs. Le gouvernement prend son bâton de pèlerin plus souvent qu'avant. Le ministre des Affaires étrangères vient à peine de participer aux célébrations de l'Afrique pour les cinquante ans de l'Organisation de l'Unité africaine (OUA) sur la terre de nos ancêtres. L'Afrique aux Haïtiens, jolie formule pleine de promesses. Sans préjugé, la diplomatie haïtienne pousse son audace et ses nouvelles manières jusqu'aux confins de la lointaine Russie. A la recherche de nouveaux alliés, le ministre des Affaires étrangères revient de Moscou. Cuba, Vietnam, Venezuela, Russie, Brésil, Caricom, Angleterre, Japon, bientôt l'Inde, Taiwan ou la Chine. Il n'y a pas de pays repoussoir ni d'histoire inopportune que la diplomatie haïtienne se refuse à embrasser de nos jours. Nous sommes devenus de hardis marcheurs-chercheurs qui jurent de ne plus dormir le ventre creux, assis sur notre mauvaise réputation ou autour d'une table à ressasser les faiblesses que d'autres nous prêtent. Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 a ouvert les yeux d'Haïti sur l'immensité du monde, l'appétit de voyages, de découvreur de sensations fortes des dirigeants rejoint la tradition d'un peuple nomade toujours prêt à aller voir ailleurs ce qui se passe. Pour bien montrer que le monde appartient aux audacieux et aux téméraires, combien de décennies se sont écoulées pour que de boat people sur les plages de Miami, les Haïtiens prennent siège dans les mairies de la Floride, se fassent élire dans les assemblées des Etats américains ou à la tête des institutions canadiennes ? L'image d'un pays, d'un peuple est une construction. A chacun d'apporter sa pierre, aussi petite soit-elle. La diplomatie haïtienne doit se renforcer partout pour être à la hauteur de tous les nouveaux défis qui l'attendent.
Frantz Duval duval@lenouvelliste.com Twitter:@Frantzduval Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".