Médias, brasseurs et psychopathes

A propos de la normalisation de la pornographie à travers des chaînes haïtiennes de télévision

Publié le 2012-08-16 | Le Nouvelliste

Quand la coupe nous avait paru pleine à déborder, nous avions tiré la sonnette d’alarme pour dire à la partie saine de la société haïtienne, que des forces et des intérêts obscurs avaient ouvert un nouveau champ de bataille pour tenter de bloquer la capacité des forces vives à réfléchir sur la gravité de la situation du pays. Un champ de bataille culturel qui ne s’intéressait pas seulement à étrangler et à défigurer notre musique et nos danses, mais encore qui était décidément et systématiquement attaqué aux structures mentales, par le biais notamment du sexe débridé et avili, imposant ou influençant la réorientation de certains médias parlés et surtout télévisés, qui devaient accepter des créneaux plus explosifs.

L’un de ces créneaux, bien évidemment le champ de la débauche, nous bombarde de jour comme de nuit, de tous les comportements scabreux et anormaux, de toutes les vilenies et horreurs sexuelles, les unes plus dégradantes et plus délirantes que les autres, par films et vidéo-clip interposés.

On veut forcer la société haïtienne à accepter la pornographie et toute délinquance sexuelle comme image/comportement normalisé(e) donc acceptable, voire souhaitable. L’aliénation et la déchéance doivent être totales et pour ce faire, les repères doivent disparaître. On veut nous voir à genou aussi bien politiquement, économiquement que culturellement et traînant dans la boue puante.

Les maîtres du système veulent surtout s’assurer que les jeunes absorbent ce poison violent, une façon additionnelle d’éviter qu’ils ne pensent à leurs misérables conditions de vie et ne se mettent ensemble pour renverser le système pourri qui les détruit à petit feu.

En 2005, nous avions écrit deux articles d’alerte à la partie saine de la société. Le premier en mars, sous le titre : La crise des valeurs dans la société haïtienne; et le second en novembre, sous le titre, Misères musicales et dérives comportementales. SOS. Finalement, au deuxième trimestre 2007, nous avons publié la première partie de notre livre : La crise des valeurs dans la société haïtienne.

Jusqu’ici, les réactions face à ces dérives sont trop éparses et trop timides; tandis que, vautours, brasseurs et psychopathes unis sont plus présents que jamais sur la scène nationale,  poursuivant leur travail d’abrutissement.

Sommes-nous conscients que nous habitons un pays fragilisé ? Où sont les organisations citoyennes d’éducateurs, de parents, de défense des droits humains ? Rappelons-nous qu’il est du devoir de ceux qui veulent travailler à construire une nouvelle société, de se mettre ensemble pour exiger des médias, le minimum de respect auquel ils ont droit, eux et leurs enfants; des enfants que nous ne voulons pas voir se muer en pourriture humaine.

Que les médias haïtiens -ils se connaissent- cessent de servir de véhicule d’incitation de nos jeunes à la débauche. Mais, si des chaînes de télévision et des radios n’ont rien à nous offrir de sain, de bien, de beau et d’éducatif, la partie saine de la société doit impérativement exiger qu’ils ferment leurs portes.

Pourquoi devons-nous laisser des psychopathes/vautours/brasseurs, haïtiens et étrangers, nous manquer de respect, nous salir, nous avilir en s’attaquant à nos valeurs profondes et en déstructurant l’univers mental de nos jeunes ?

           

Myrtha Gilbert 10 août 2012 Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".