Saison cyclonique : des institutions s’engagent pour sensibiliser la population

Le Conseil national des télécommunications (CONATEL), de concert avec la Direction de la protection civile (DPC), a organisé le mardi 8 août 2017, au centre de convention de la Banque de la République d’Haïti (BRH), une conférence sur la planification d’une campagne médiatique d’information et de sensibilisation sur les risques majeurs. Cette activité a permis de poursuivre les interactions sur la mise en application d’un plan national des télécommunications d’urgence pour la saison cyclonique de l’année 2017.

Publié le 2017-08-08 | Le Nouvelliste

National -

Depuis le début de la saison cyclonique, il y a deux mois, le Système national de gestion des risques et des désastres travaille de manière à renforcer la préparation aux risques cycloniques, a fait savoir le directeur général de la DPC, Jerry Chandler. À cet effet, la Direction de la protection civile (DPC) avait entrepris une série d’activités dans l’objectif de sauver beaucoup de vies et de protéger les biens de la population.

Jerry Chandler dit compter sur la pleine participation des médias pour la divulgation des messages de sensibilisation et d’aider la population à mieux les comprendre. « Les représentants des médias sont de véritables acteurs de la construction de la résilience aux catastrophes dans nos communautés », a-t-il déclaré, précisant que leur implication demeure cruciale dans toutes les phases de gestion des risques, particulièrement dans le relais des messages préventifs en rapport avec la promotion du plan d’urgence familiale.

En synergie avec le ministère de l’Intérieur, le directeur général de la DCP a fait l’annonce de la signature d’un mémorandum d'entente avec les représentants des médias traditionnels d’opérateurs de téléphonie mobile et de médias électroniques. Ledit protocole d’accord mettra l’accent sur la campagne d’information et de sensibilisation aux risques majeurs liés aux tremblements de terre et aux cyclones. Il entend parallèlement fournir des séances de formation aux journalistes pour mieux les outiller à accomplir cette noble tâche.

Selon le directeur général du CONATEL, Jean David Rodney, « il est nécessaire à toute la population d'être informée de la vulnérabilité du pays par rapport aux catastrophes naturelles ». L’implication des médias dans ce grand combat se révèle important et capital, d'autant qu'ils permettent de divulguer et d’étendre davantage les messages de sensibilisation, a expliqué le directeur général du CONATEL.

Dans ce même esprit de sensibilisation, d’après Jean David Rodney, le CONATEL inscrit cette série d’activités dans le registre de conservations indispensables à une articulation harmonieuse des actions et initiatives. Il a entre autres rappelé que le CONATEL a déjà réalisé un préinventaire des moyens disponibles et des modalités d’une mise à contribution des infrastructures et services de communication à la cause de la réduction de la vulnérabilité aux catastrophes, et à celle de minimiser les conséquences.

En outre, Jerry Chandler informe qu’une nouvelle étape sera franchie le mercredi 9 août 2017 avec les exercices de simulation de préparation aux cyclones et aux inondations qui auront lieu dans plusieurs villes du pays notamment à Port-au-Prince dans le local du Centre d’opération d’urgence nationale, Marigot et Savane-du-Bois.

Réagir à cet article